まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Une éolienne à axe vertical -2-

Voici un extrait d'une émission diffusée sur France5, intitulée ARTISANS DU CHANGEMENT - Eco-habitat : l'urbanisme du futur [1] qui montre une application de l'éolienne inventée par Georges Darrieus que j'avais expérimenté ici.

Citation choisie pour achever de convaincre les septiques :

«Cet étrange cylindre métallique est le fruit de plusieurs années de travail. Il s'agit d'un nouveau type d'éolienne qui devrait résister à des vents de 220 Km/h. Elle a été conçue par Michel Dirand, un ancien ingénieur de l'aérospaciale. Il travaille en partenariat avec Fabrice André qui teste cette éolienne sur ce site et qui lui propose d'éventuelles améliorations»

Alors oué, c'est pas nouveau, elle à juste 80 ans…
Ah ! Nouveau pour le grand public, sans doute oui !
À qui on tente de faire croire que les éoliennes c'est le mal absolu car :
- C'est encombrant voir gigantesque et que du coup ça déforme le paysage.
- C'est dangereux quand ça s'arrache pour aller se planter dans la cour du voisin.
- C'est bruyant et ça rend fou le voisinage.
- Ça coûte cher…
Et c'est… vrai… En tous cas pour les modèles qu'on veut nous fourger, vous savez, ces éoliennes à hélices !
Mais pourquoi ne voit-on pas plus d'éoliennes verticales ??
Pourquoi quand on pense éolienne on pense hélices ?
Formatage par les médias, lobby du nucléaire… ??

À vous messieurs-dames détracteurs, autres citations :

« Elle est parfaitement silencieuse…»
«… c'est des principes qui ont été élaborés il y a très longtemps qui sont dans le domaine public …»
«… elle a l'avantage de fonctionner à tout petit vent…»
«… elle pourrait très bien s'intégrer sur des toitures, …dans plein de domaines auxquels on n'a pas encore pensé, dans les pylônes EDF, …elle a un faible encombrement paysager et finalement elle s'intégrerait parfaitement dans des sites urbains»

Et j'ajouterais qu'en plus, ça se bricole facilement, et avec des matériaux de récupération !

Si chaque immeubles, chaque maison, avait ses propres sources d'énergie, on pourrait se passer des centrales nucléaire… Ou de champs d'éoliennes.
Alors faut arrêter de dire que c'est impossible… quand on veut on peut ! Plein de gens le prouvent au quotidien.
Je pense qu'après le second exemple que nous venons de vivre avec la centrale de Fukushima, il serait temps de «vouloir» et de se sortir les doigts du cul, plutôt que de laisser la libéralisation du marché de l'énergie gérer les centrales nucléaire avec des méthodes axées sur la réduction des coûts et l'accroissement de la productivité, au détriment de la sécurité. (on ne vous dit pas merci Mr Pujadas)

Note

[1] Série documentaire en quatre épisodes de 52' coproduite par Lato Sensu Productions / Les Productions Vic Pelletier Inc.(Canada) / RDI / Usuhaïa TV / TFO / TV8 Mont Blanc. Episode écrit par Laurent Lutaud et Sylvain Braun, et réalisé par Laurent Lutaud. 2009.

Commentaires

1. Le mardi, 3 mai 2011, 16:21 par Olivier M.

''Pourquoi quand on pense éolienne on pense hélices ?
Formatage par les médias, lobby du nucléaire… ??''

Avant de penser au lobby du nucléaire, envisager l'hypothèse plus simple du lobby des ... vendeurs d'hélices. Qui contrairement à ce qu'on aimerait croire ne sont pas que de joyeux idéalistes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet