まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Manifeste du droit à réparer soi-même

Le site de dépannage contributif iFixit a publié le « Manifeste du droit à réparer soi-même ».
C'est tellement évident, et pourtant les fabriquant, dans la droite lignée de leur business concentré en obsolescence programmée, font tout pour mettre des bâtons dans les roues du consommateur et du hacker, en concevant du matériel pourri qui tombe vite en panne et en rendant son dépannage malaisé; Sans compter les clauses de garantie abusives…

Aussi il est bon de rappeler que :

ifixit_manifesto_fr_640x988.jpg

Source :
http://www.semageek.com/diy-manifeste-du-droit-a-reparer-soi-meme-de-ifixit/

Commentaires

1. Le samedi, 31 mars 2012, 17:55 par gnuzer

"font tout pour mettre des bâtons dans les roues du consommateur/hacker"

Bizarre de mettre "consommateur" et "hacker" au même niveau...
J'aurais plutôt dit : "font tout pour traiter (ou transformer ?) le hacker en simple consommateur"

</diptérophilie>

2. Le dimanche, 1 avril 2012, 11:23 par MaKoTo

Arf, le / est resté de ma prise de note, j'ai oublié de le remplacer par «et du».
Autant le consommateur qui voudrait réparer lui même est embêté, autant le bidouilleur qui voudra faire de même, voire modifier le fonctionnement pour l'adapter à ses besoins ou détourner l'objet de son usage premier, le sera aussi… même si ce dernier aura plus de ressources pour surmonter le problème.
Traiter le hacker en consommateur, et y'a de grande chance qu'il mette plus de cœur à se rebeller.
Transformer le hacker en simple consommateur… pas possible, à moins de renier ses valeurs.
Je dirais alors qu'il font tout pour empêcher le simple consommateur de devenir hacker, ou au moins d'être un consommateur averti.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet