まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Couchage à la (quasi) Japonaise -4-

Voici un nouvel article sur ce sujet ô combien passionnant du couchage à la Japonaise.
À l'origine je n'avais plus vraiment grand chose à en dire, j'ai fait le tour de la question et suis satisfait du résultat obtenu.

  • Ma description de ce qu'est réellement le couchage à la Japonaise semble lui aussi correct, et m'a déjà été confirmé, notamment pas Gui, lors d'une discussion précédente.

Seul les ingrédients à ma recette restent approximatifs, les produits fabriqués et importés du Japon, en plus d'être très difficile à trouver coûtent une fortune ! À titre d'exemple un Tatami 250€, un Shikibuton une place 600€…
Du coup j'ai un matelas made in France et des « Tatami » Chinois redimensionnés…

  • Sauf que quelque chose m'a toujours paru bizarre avec l'allure générale de ces Tatami, du souvenir que j'en avais, et j'ai fini par comprendre pourquoi !

Le revêtement de mes « Tatami » (natte ?) comporte 76 lignes en largeur, alors qu'un Tatami normal en comporte quasi systématiquement environ 57, donc chacune plus larges que celles de mes « tatami » Chinois…
Voici un de mes « Tatami » et un Tatami de Gui pour comparer :
dsc08494.jpg dsc_2577.jpg

Donc méfiance !! Avant d'acheter, comptez !
Je me suis fait avoir, comme souvent à l'achat d'un type de produit qu'on ne connait pas encore, n'ayant pas imaginé qu'une chose pareille puisse être possible… Quoique découvrir que ces « Tatami » n'étaient pas de longueur standard aurait-dû m'alerter sur la créativité sans limite de ces idiots de commerçant Français et des entreprises Chinoises prête à satisfaire tous les désirs de leurs commanditaire…

  • Pour enrichir encore le sujet, Gui a aimablement écrit pour le blog un petit exposé de sa précieuse expérience :

J'ai le plaisir de vivre au Japon et plus précisément dans une maison avec deux pièces avec des tatamis (6 pour ma chambre et 8 pour la chambre des invités). De plus, et chose très importante, j'ai la possibilité de demander à d'authentiques Japonais (et qui aiment les traditions) tous types de questions sur les tatamis. Donc ce que je vais te raconter, je le tiens d'une Japonaise, je ne l'ai pas trouvé moi même sur internet ou inventé.

Concernant les Tatamis :

Mes tatamis sont du style de Tôkyô (江戸間) (en fait c'est même l'ancien nom Edo) même si j'habite dans le Kansai. Les différents styles ne sont pas restreints à des zones géographiques.

Pour la taille, il faut absolument que la largeur soit la moitie de la longueur !
Comme toi (enfin beaucoup moins...) j'ai recherché un peu sur les tatamis qu'on peut trouver en France et aucun n'a cette caractéristique INDISPENSABLE pour faire une pièce. Et ensuite les vendeurs osent appeler ca un tatami traditionnel. Une honte !

dsc_2571.jpg Si mes souvenirs sont exacts, tu as mis sur ton site les deux styles de dispositions des tatamis.
- Dans une maison de particuliers, cela sera toujours en "forme d'escargot" (Syugijiki).
- L'autre façon de faire (tatami alignés - Fusyugijiki) est utilisée dans les temples, les salons de thé etc.

Pour ce qui est de l'entretiens, le tatami se nettoie avec un chiffon humide.
Pour ma part, j'utilise une petite serviette que je rince tous les demi-tatamis.
Je nettoie toujours lorsque le temps le permet, jamais quand il pleut.
En effet, au Japon, les maisons sont mal isolées donc l'humidité est très présente par temps de pluie. Pour plus de « sécurité », je mets en route un ventilateur pour accélérer le séchage.
Attention, il ne faut surtout pas tremper les tatami, juste humidifier et bien frotter, dans le sens de la paille de riz sinon on casse tout !

Les tatamis de luxes ou très très traditionnels sont réversibles (les miens ne le sont pas). Ainsi, de temps en temps, on les retourne et l'aspect neuf dure plus longtemps.

Enfin, il est strictement interdit de marcher avec des chaussons/chaussures dessus. Obligatoirement en chaussettes ou pieds nus.

Concernant le futon :

Chaque jour, il est très très important de ranger le futon !
Bon tu le sais mais hélas vu les messages sur les commentaires, certains ne le font pas, ils ont donc eu des surprises…

Pour ma part, le futon a été acheté dans un magasin du nom de ニトリ, équivalent Alinéa je pense. Donc il n'est pas traditionnel.
Très fin, le matelas se plie en trois partie. (photos à venir).
dsc_2579.jpgdsc_2578.jpg Dans le placard à futon, toujours le replier et mettre la couette (oui j'ai une couette) dessus et les oreillers devant (photo aussi à venir).
Tu as bien fait de préciser qu'un futon c'est un : matelas + drap + oreillers.




Les différentes couleurs des tatami (vert, jaune et marron) suivant leur exposition au soleil : dsc_2566.jpg dsc_2567.jpg dsc_2568.jpg dsc_2569.jpg
dsc_2570.jpg dsc_2573.jpg dsc_2572.jpg dsc_2575.jpg

Photos du placard pour ranger les kimono et du Tokonoma.
dsc_2580.jpg dsc_2574.jpg dsc_2581.jpg dsc_2582.jpg

Texte et Photos - Gui, Français trentenaire habitant une vieille maison en bois dans la campagne du Kansai depuis plus d'un an.

À voir aussi…

Commentaires

1. Le mardi, 30 octobre 2012, 11:45 par Gui

Hey,

cela m'a fait plaisir de t'ecrire quelques lignes. Prochaines fournees cela sera les photos de futon traditionel et du mien qui l'est moins (deux places, le matelas est super fin etc...)

A plus,
Gui.

2. Le mercredi, 5 juin 2013, 09:28 par Julie Bouchonville

Bonjour,

Etes-vous toujours satisfait de votre futon de chez futon-factory ? Je suis moi-même à la recherche d'un produit durable et de qualité, et après avoir lu le blog de l'artisan japonaise vivant en France que vous recommandiez, je suis un peu inquiète : elle y explique que le nombre de couches de coton doit varier selon l'endroit du futon, toutes les zones ne recevant pas la même pression, or ceux de chez futon-factory ne sont pas faits selon cette méthode.
Avez-vous eu le temps d'observer un quelconque phénomène de tassement ? Ou le fait de bien secouer et ranger chaque jour le futon suffit-il à éviter ce genre de problème ?

D'avance merci !
Très cordialement,
J.B.

3. Le mercredi, 5 juin 2013, 10:54 par MaKoTo

Bonjour,

Effectivement, au fil du temps le matelas se tasse, notamment un peu plus au niveau du bas du dos.
Cela s'était produit avec mon ancien matelas, et également sur le modèle futon-factory.
Retourner le matelas régulièrement permet de ralentir de phénomène, mais c'est inévitable. qu'importe le nombre de couche.
Il faut alors considérer le matelas devenu plus dense comme dans un état normal, on y dors toujours très bien, l'état neuf n'étant qu'éphémère.
On pourrait imaginer combler le creux qui s'est formé, mais cet endroit se re-tassant encore, serait alors plus ferme qu'ailleurs.
Quant à une conception différentes et haut de gamme, optimisée géographiquement pour ralentir le phénomène, pourquoi pas, ça reste à essayer.
Mais je ne suis pas persuadé que le shikibuton d'usage courant au Japon soit de ce genre; Question à voir avec un Japonnais, pour un avis supplémentaire.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet