dsc09123.jpg dsc09120.jpg

  • Plus tard et les grosses chaleurs de l'été aidant, je me suis aperçu qu'en l'absence d'ouïes dans le dos, la borne chauffait trop au niveau du cul du tube cathodique.

J'ai pas mal hésité à percer le dos supérieur et à y mettre des grilles de ventilation, mais je n'ai pas voulu abîmer l'ouvrage que je me suis donné tant de mal à lisser et mettre en peinture.

  • Pour extraire la chaleur, j'ai alors tenté l'ajout d'un ventilateur 12V récupéré dans un ordi, à la vitesse ajustable grâce à un potentiomètre de 220Ω.

Le résultat étant satisfaisant, j'ai redécoupé la petite grille afin d'intégrer la chose…
dsc09441.jpg dsc09442.jpg

Un monnayeur :

  • Voici la bidouille qui fait office d'incrément de crédit au passage d'une pièce.

La structure de base est découpée dans une plinthe en PVC, percée sur le coté afin de laisser passer la lame d'un micro-switch.
dsc09149.jpg dsc09181.jpg

Celui-ci est vissé sur un morceau de carte plastique collé sur la structure.
Avec de l'adhésif double face, j'ai collé sur la lame du micro-switch une certaine épaisseur de plastique afin de permettre la fermeture du contact au passage de la pièce de monnaie. Après quelques tests il a fallu ajouter un morceau de métal pour alourdir le mécanisme, mais surtout permettre à la pièce de bien glisser.
dsc09182.jpg dsc09183.jpg dsc09184.jpg

Enfin, le bord supérieur de la structure est plié et percé pour la fixation sur le panel de la borne.
dsc09186.jpg dsc09187.jpg dsc09188.jpg

Une seule vis suffit pour faire tenir le mécanisme sous la fente à pièces, le micro-switch étant quant à lui branché en parallèle sur le bouton « coin » accessible sous le panel.

  • Les pièces tombent simplement dans un bouchon d'aérosol fixé au double face.

dsc09190.jpg
dsc09189.jpg

Malgré tout, parfois à l'insertion d'une pièce, le contact ne se fait pas ou la pièce reste bloquée, et aucun crédit n'est validé… Comme sur une vraie borne quoi !
Une petite vidéo !


Un tube fluorescent :

Manquait l'éclairage pour le « marquee », c'est maintenant chose faite, mais ce ne fut pas une mince affaire !

Il aura fallut trouver la bonne taille de tube, la bonne puissance, la bonne couleur, le tout avec son système de douille et de transfo… plutôt complexe quand on ne s'est jamais intéressé à la chose.
J'ai fini par trouver un tube fournit avec sa réglette (intégrant culot, transfo, balast…) qui ait des caractéristiques proche d'un tube d'Astro-City.

  • Il s'agit donc d'un tube T8 (26 mm de diamètre) de couleur 840 (un blanc à 4000K assez propre) consommant 18W et d'une puissance lumineuse de 1350 lumens.

Première chose, démonter la réglette pour n'en conserver que les composants essentiels.
dsc09195.jpg dsc09196.jpg dsc09198.jpg

Puis découpe précise du logement du tube et fixation des culots/transfo intégré avec des cales… Je sais, c'est moche…
dsc09199.jpg dsc09200.jpg dsc09221.jpg dsc09222.jpg
dsc09220.jpg dsc09218.jpg
dsc09225.jpg dsc09226.jpg

Voilà… pas facile du tout de prendre des clichés corrects…
dsc09204.jpg dsc09206.jpg
Bon, ça chauffe pas mal le cul des haut-parleurs, mais à priori je n'ai relevé aucun problèmes fonctionnel…

  • Il reste encore des « artworks » à imprimer et coller en décoration sur le corps du meuble, mais pour l'instant, je n'ose pas de peur d'abîmer la peinture…

Prix à titre indicatif :

- Réglette fluo T8 (26mm) - 18 Watts - Blanc 840 - Culot G 13 - 1350 lumens = 7€45

Ressources :

http://www.livios.be/fr/etapes-de-construction/finitions/eclairage/choisir-le-bon-culot/ http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/reglette-ecoline-starlicht-blanche-18-watts-e23148

À suivre…