まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

WebRadioRéveilWifi -3-

Suite de l'étude précédente :

  • Cette fois on va concevoir l'amplificateur audio qui sera branché en sortie du Raspberry-Pi.

Pas besoin d'une puissance énorme pour l'utiliser avec de petits haut-parleurs récupérés dans des carcasses d'ordinateurs.
dsc09786.jpg dsc09783.jpg C'est donc un ampli à base d'un bon vieux LM386 qu'on va opérer, le même que dans le petit haut parleur portatif pour baladeur qu'on avait fabriqué en cour d'EMT (techno au collège), mon premier contact avec l'électronique, il y a heu… trop longtemps @_@
C'est plus précisément le LM386N-3 que j'utilise car il présente une puissance correcte pour une plage d'alimentation très large.
On pourra donc utiliser le 5V de l'alimentation générale du projet WebRadioRéveil.

  • La datasheet indique quelques montages typiques, et c'est en effectuant de nombreux tests empiriques (c'est à dire, à l'oreille) que j'ai arrêté le choix des composants à adjoindre au circuit en fonction des enceintes choisies.

Voici le schéma du prototype:

AmpliAudioProto.png

Explications:

  • Cet ampli étant mono, il faut deux circuits identiques si on veut avoir deux haut-parleurs.
  • Ceux-ci peuvent être d'impédance diverse, et le LM386 saura s'en accommoder, du moment qu'on ajuste le condensateur de sortie C3.

dsc00381.jpg L'audio c'est compliqué, vraiment, et tout ce que j'en ai compris c'est que pour cet ampli, il est d'usage de régler une fréquence de coupure dans les graves.
Par le calcul suivant, fc=1/2piRC, R étant l'impédance du haut-parleur, C l'inconnue, et fc environ 90Hz.
Ce qui donne C=220µF pour un haut-parleur de 8Ω.
Ou encore C=470µF pour un haut-parleur de 4Ω, comme c'est le cas ici.

  • Le couple R1 et C2 (entre les pattes 1 et 8 du LM386) est fixé ici pour obtenir un gain de 50, c'est à dire 34db.
  • Le couple RV2 et C4 (entre les pattes 1 et 5 du LM386) sont là pour booster les son de basse.

En effet, les petits haut-parleurs de ce genre donnent un son relativement aigu et pouvoir faire ressortir les basses est alors très intéressant.
Seulement cela se fait au détriment du volume général qui se voit alors réduit.
De plus en fonction du niveau du volume, trop de basse peut-nuire à la qualité sonore, et c'est pourquoi j'ai utilisé un potentiomètre RV2, afin de pouvoir effectuer le réglage à la demande, dans la plage de valeurs allant de 2 à 10kΩ, pour plus ou moins de basse, sachant qu'à 10kΩ elles sont déjà un peu présentes.

  • Le condensateur C5 (relié à la patte 7 du LM386 et à la masse), essentiel, sert à réduire fortement les parasites engendrés par l'alimentation électrique.

Voilà pour les particularités du schéma, facile à adapter aux haut-parleurs utilisés.

À noter qu'il existe pour les feignants, des modules pas cher du tout, du genre « LM386 Audio Amplifier Module Board 5V-12V », mais que du coup la qualité du son ne sera pas personnalisable…

À suivre…

Ressources :

http://www.sonelec-musique.com/electronique_realisations_ampli_bf_003.html
http://jmdefais.pagesperso-orange.fr/techn_jm/cir386.htm
http://www.homecinema-fr.com/forum/general-f1472/frequence-de-coupure-t29910209.html

Annexes

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet