まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Éolienne

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, 25 décembre 2015

Une éolienne à axe vertical -4-

dsc00973.jpg

  • En attendant de pouvoir travailler à nouveau sur le modèle taille réelle, j'ai réalisé une maquette, histoire de m'amuser un peu et de projeter plus facilement la mise en œuvre de solutions techniques sur l'éolienne tonneau.

Et j'ai bien fait, car j'ai commis quelques erreurs en fabriquant la maquette, m'apercevant alors que les plans n'était pas très clair, notamment car certaines vues que je pensais être de dessus, était en fait une vue de dessous (Figures 1 et 6).
Ça m'évitera de commettre ces erreurs sur le tonneau !

  • Je vous présente donc ici le modèle corrigé et définitif de ma « Maquette de l'éolienne verticale à vitesse constante », téléchargeable ici, et disponible en annexe de ce billet.

La maquette s'articule autour d'une boite de conserve de 10 cm de diamètre et de quelques pièces imprimées 3D que je me suis attaché à modéliser avec Sketchup.

Lire la suite...

dimanche, 20 septembre 2015

Une éolienne à axe vertical -3-

J'expérimentais déjà ici, puis j'en reparlais là, cette éolienne à axe vertical, qui pour moi résoudrait beaucoup des problèmes inhérents de l'éolien à hélice (seul connu des médias), me tiens à cœur !
Et quoi de mieux pour faire taire le scepticisme ambiant que d'essayer… Tout simplement !

C'est donc avec un vieux tonneau métallique que nous nous sommes mis à la tâche, en suivant les plans (dispo en annexe).

Les bonnes mesures :

Le tonneau étant fermé, nous allons mettre à profit le fait que le couvercle et le fond soient solidaires du fût, et donc conserver les arcs qui seront utiles aux fixations des pivots…

  • On commence d'abord par disposer des bandes adhésives pour guider le travail de découpe.

dsc00804.jpg dsc00805.jpg

La découpe :

  • Ce récipient contenait de la résine industrielle. Le bouchon étant totalement soudé par la rouille, nous avons commencé à attaquer la structure à la scie à métaux, ceci par sécurité, afin de ne pas créer d'étincelle. En effet, dés que la scie eu percé le bord, le tonneau à dégazé dans un pschiiiiii inquiétant et révélateur du fait qu'il était sous pression.

Ensuite et pour évacuer complètement toute vapeur résiduelle potentiellement explosive, un coin a été entamé à la lame de scie.

  • Ainsi éventré, plus de danger, on peut donc passer aux choses sérieuse, et utiliser une tronçonneuse.

dsc00807.jpg dsc00811.jpg

Lire la suite...

samedi, 30 mars 2013

Il faut tout repenser en réseau ! -2-

  • Oh pinaise !! Ça y est ! Enfin ! L'idée de décentraliser la distribution de l'énergie est traitée par un média « important »…

À quand une animation de ce type chez Pujadas et Pernaut ? Pour une fois que ces gens là pourraient se rendre utiles en parlant des Smart Grid.
À l'époque je ne sais pas si l'expression existait, mais comme pour pas mal de gens, l'idée m'était venue naturellement, largement suscitée par mes recherches sur le fonctionnement d'internet.

  • J'ai copié la vidéo car le site d'UniversScience ne propose malheureusement plus le partage, voir même à tendance à supprimer certains contenu…

Ça commence classique, diront les plus aigrit, par de la « propagande d'écolo », puis @2min 13sec, comme une révélation au spectateur transit : « Et c'est là que les choses vont Vraiment changer… »

Bon alors bien sûr, faudrait y mettre une éolienne verticale hein ! C'est mieux ^^

C'est beau d'en parler, tout ça, mais faut se sortir les doigts… et bricoler sa propre installation, puis aller voir ses voisins et se connecter avec eux !
Inutile d'attendre que les pouvoirs public fassent quelque chose, puisque ça n'est pas dans l'intérêt du monopole d'EDF.
Et encore moins d'attendre quelques subventions, qui ne contribuent aucunement à réduire les coûts pour le particulier, mais bien à engraisser des gens qui, ayant reniflés l'aubaine s'improvisent installateurs agrées et gonflent artificiellement le prix du matériel.

lundi, 1 août 2011

Il faut tout repenser en réseau !

Une idée qui m'est venue comme ça, sans doute inspirée d'un tas de conférences sur des sujets divers, allant de la nature même d'internet, à des questions d'energie et de géopolitique [1]

L'idée, qui n'est donc pas de moi, serait de tout repenser en réseau, voire RE-faire, car certains d'entre-eux ont existés…

  • Mais que faut-il entendre par réseau ? Quel rapport avec internet…?

Allons-y avec un exemple qui je pense parlera à tout le monde : L'énergie électrique.
Aujourd'hui elle est centralisée.
C'est à dire qu'à l'échelle d'une région, il n'y a qu'une centrale électrique qui alimente les grosses villes et villages alentours via des câbles haute tension.
reseaucentre.jpg

Ce réseau de câbles est unidirectionnel, on reçoit l'électricité, on paye la centrale pour l'énergie et le service fournit.
Ce modèle fonctionne bien, on ne se soucie de rien, quelqu'un travaille pour nous.
Mais le monde change… Les centrales sont trop polluantes, les danger invisibles et millénaires du nucléaire sont intolérables, les ressources en combustible sont dangereusement basses…

Dés maintenant il nous faut changer la manière de produire de l'énergie, par l'inépuisable ressource météorologique… Le soleil, le vent, les marées, la géothermie…
Pourtant dans les discours qu'on nous donne, on nous dit que c'est impossible, qu'on ne peut pas avec le renouvelable, avoir les mêmes performances… en clair, que ce n'est pas viable.
Ce qu'on ne nous dit pas, c'est qu'en fait on voudrait garder le modèle centralisé pour le renouvelable.
Certains y ont intérêt…
La question de changer de modèle n'est tout simplement pas posée…(Edit : on me dit que les écolos commencent à y penser)

  • L'idée d'un autre modèle, serait simplement de décentraliser la production de l'énergie, d'utiliser la puissance du réseau pour permettre aux énergies renouvelables d'être efficace.

- Comment ?
Chaque foyer produirait de l'énergie, suffisamment pour lui même, et le surplus pour ses voisins qui n'auraient pas le moyen d'en produire assez…
Pas besoin de stocker l'énergie, s'il fait nuit et que mes panneaux solaires ne fonctionnent plus, le voisin me donnera un peu d'électricité de son éolienne verticale.[2]
reseauacentre.jpg

- Impossible ?
À l'heure actuelle c'est possible dans les villages, mais il faudrait revoir complètement l'infrastructure des villes pour permettre aux bâtiments de produire de l'énergie efficacement.
Bonne orientation au sud, sans faire d'ombre aux autres, films solaires translucides intégrés aux fenêtres, éoliennes verticales intégrées aux pilier et poteaux, géothermie en sous sol, toit végétalisé pour l'isolation, triple vitrage, … et tout ça sans malfaçon !

Abolit donc le soucis (gâchis) des longues distances d'acheminement nécessitant de produire bien plus pour espérer voir arriver l'énergie voulue au consommateur, abolit le risque de panne générale, le risque nucléaire, d'attentat, la pollution directe, etc…
Bénéfice, de l'emploi… plein !
On produit l'énergie pour rien, la nature s'en charge, donc on ne la paye pas, ni celle que le voisin nous donne… par contre il faut entretenir les installations individuelles et le réseau, faut donc du monde pour ça…
On les paye au forfait, comme ça pas de jaloux.
Donc EDF aurait toujours raison d'être au lieu de freiner des quatre fers pour conserver son business.

  • Internet fonctionne comme ça;

Contrairement au minitel (=EDF actuel) qui privilégie la centralisation des données, mon minitel ne faisant que recevoir des données, internet voit ses données éparpillées dans tout son réseau, partout dans le monde.
Mon ordinateur est donc à la fois émetteur et récepteur de données !
C'est ce qu'on appelle le Pair à Pair (P2P) qui est à la base du réseau internet… Même si certains services ont intérêt et tentent actuellement de « minitelliser » internet.
Ce sont les Google, les Facebook, les Youtube, etc, qui sont à leur tour chacun des sortes de minitel (par dessus internet) centralisant respectivement les mail, les données de profils personnel et les vidéos des gens, simplement en se les appropriant… On peut alors les nommer «fournisseur de contenu et services»… même si c'est grâce à vous.

Alors que les fournisseurs de contenu ce devrait être vous, hébergeant vos mail, vos profils et vos vidéos sur votre ordinateur.

  • Les autres réseaux sont anciens et ont existés… malmenés, avec des blocs de résistances, mais souvent mis à genoux.

Par exemple, voyez comment la grande distribution a centralisé la distribution des produits…
Et comme Google &cie le font, elle s'est engraissée sur le dos des producteurs et du consommateur.
Ces gens, sont des intermédiaires qui pourrissent et monopolisent le système.
Les résistants sont les producteurs et consommateurs qui s'organisent sur les marchés et les coopératives pour échanger directement…Comme avant quoi !

Le réseau c'est naturel pour l'humain.
On côtoie des gens qui en côtoient d'autres, on se découvre des connaissances communes, on se dit le monde petit, alors qu'en fait on connait réellement beaucoup de monde avec donc la probabilité assez forte de croiser quelqu'un qu'on connait, même au bout du monde.
Qui imaginerait ne connaitre que le « Maître Contrôle Principal », ce Maître connaissant absolument tout le monde, et devoir demander au « Maître Contrôle Principal » pour parler à quelqu'un ?

Le réseau sauvera-t'il le monde ? M'enfin si on se sort les doigts…

Notes

[1] Energie et géopolitique - La gestion de l’énergie : vers des réseaux intelligents ? - Consommation d’énergie : quelles responsabilités les entreprises ont-elles pour l’avenir ? - La cantine

[2] Et puis se recaler sur les Vrais horaires du soleil, ça ferait pas de mal… quand minuit était vraiment la moitié de la nuit…

- page 2 de 3 -