まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Impression3D

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, 12 août 2018

SmartrapCore, imprimante 3D -5-

Suite de l'étude précédente :

  • En attendant le prochain billet à propos de quelques évolutions et des réglages logiciels de l'imprimante, voici une petite vidéo sur mes remarques concernant la tête d'impression E3DV6. Démontage et analyse du sujet :

À suivre…

jeudi, 31 mai 2018

Un pegboard pour mes outils -1-

  • Le pegboard, ou panneau à trous pour accrocher des trucs, c'est comme son nom l'indique un panneau avec des trous pour y enficher des crochets et y suspendre des trucs…

Taper ce mot clef sur l'ternet, et vous découvrirez pléthore de « trucs déco » relativement inutiles, pendant que je redécouvrais le concept au détour d'une recherche d'objet3D sur Thingiverse, alors que je connaissais la version planche à clous de l'atelier du père qui ne m'a jamais vraiment convaincu.

  • Alors ici on va mixer les 3 :

- Un truc pas trop moche, sans appeler ça déco…
- Un truc fiable et plus efficace que des clous en guise de crochet.
- Un truc à base de crochets imprimés3D sur mesures.

Parce que oui, j'en ai marre de voir traîner mes outils d'usage courant traîner et encombrer mon plan de travail… Objectif, tout suspendre !

  • On peut trouver au brico, autour de 10€, une simple plaque d'isorel percée… Bon j'aurais pu acheter ça, mais d'un j'ai trouvé ça cher, et deux elle était trop petite.

Alors j'ai pris une grande plaque d'isorel pour 3€ , et j'ai fait des p'tis trous, des p'tis trous, encore des p'tis trouuuuus… Des trous d'quatre millimèèèètreuuuuu, tous les 25 millimèèèètreuuuu.
Wé, si tu connais pas la chanson bah tant pis…

  • Donc j'ai fait le plus précisément possible un quadrillage de 25 mm et percé des trous de 4 mm de diamètre sur une chute d'isorel, qui m'a servis de gabarit de perçage pour trouer la grande plaque.

dsc03412.jpg dsc03417.jpg dsc03418.jpg dsc03419.jpg

  • En calant le gabarit correctement avec des tiges pour augmenter la précision.

dsc03420.jpg dsc03421.jpg

  • Ensuite pour quelques sous de plus, découpage - collage - clouage de petits tasseaux de 9 x 13 mm pour encadrer le panneau.

dsc03422.jpg dsc03426.jpg

Lire la suite...

jeudi, 7 décembre 2017

SmartrapCore, imprimante 3D -4-

Suite de l'étude précédente :

Alors, où en étais-je déjà…? C'est que j'ai passé pas mal de temps à la débugger cette imprimante.
La dernière fois je disais qu'elle fonctionnait, mais en fait elle marchotait à cause du cumul de plusieurs problèmes dû à la construction, à la qualité des pièces et à la conception, qui faisait que les impressions étaient une calamité à faire démarrer.

  • J'aurais l'occasion de détailler ces points un à un, et c'est aussi les raisons qui vont me pousser à modifier certaines pièces et façon de faire.

Changement d'Extrudeur : :

L'extrudeur précédent, bien que fonctionnel, n'était pas très pratique, le système à ressort laissait à désirer, et en plus de son design relativement moche il a fini par se casser du fait d'une impression de mauvaise qualité (décollement de couche, ma faute, fil pas assez chaud avec cette couleur jaune or).

J'ai aussi ajouté un écrou pour tenir solidement l'embout pneumatique.
J'en ai d'ailleurs racheté sur e-bay et il n'a pas été facile de s'y retrouver au début avant que je tombe sur un vendeur clair en indications :

Push Fit Pneumatic Coupling Coupler Fitting - PTFE Tubing / Bowden - 3D Printer :
PC4-M6 - 4mm OD PTFE Tubing - 6mm Thread
PC6-M6 - 6mm OD PTFE Tubing - 6mm Thread
PC4-01 - 4mm OD PTFE Tubing - 1/8" Screw - Thread has 9.6mm OD
PC6-01 - 6mm OD PTFE Tubing - 1/8" Screw - Thread has 9.6mm OD

Voilà donc j'ai pris :
- un Push Fit PC6-M6 côté extruder (filetage M6 et trou de 6 mm pour y mettre le tube en téflon de diamètre 6 mm (et donc 4 mm intérieur pour y passer du fil de 3 mm)).
- un Push Fit PC6-01 côté tête d'impression (filetage 1/8" et trou de 6 mm pour y mettre le tube en téflon de diamètre 6 mm.

Je n'ai malheureusement pas de photo de l'objet en pièces détachées, voici néanmoins le
Matériel nécessaire :

- 1 moteur Nema 17.
- 3 vis M3x25 mm.
- 2 vis M3x40 mm.
- 2 écrous M3.
- 1 embout pneumatique PTFE PC6-M6.
- 1 roulement 608ZZ.
- 1 roulement MR105ZZ.
- 1 engrenage d’entraînement MK7.

Et des photos issues de 3Dator :
Extruder01.jpg Extruder02.jpg
dsc03387.jpg dsc03388.jpg
dsc03390.jpg dsc03392.jpg dsc03393.jpg dsc03394.jpg
Prévue pour passer du fil de 1,75, une fois imprimé la pièce principale, j'ai repercé le trou guide à 3 mm de diamètre afin de l'élargir pour le passage du fil.

Lire la suite...

vendredi, 28 avril 2017

Stand guitare mural

Je n'ai pas publié beaucoup ces derniers temps, car j'ai pas mal bricolé mon intérieur, certains appelleraient ça « de la déco », mais non, c'est du bidouillage, car je redécoupe complètement mes meuble pour les transformer sans avoir à les jeter, j'en conçois et construit aussi d'autres, sans pour autant le documenter ici.
J'aurais pu, mais bon, une certaine lassitude m'a envahie à l'idée de cogiter des comptes rendu photos en plus de la dépense d'énergie déjà conséquente en ingénierie au long court du truc…
Cependant pour les petits aménagements c'est pas compliqué !

  • Et donc une seconde guitare réclamait à se voir suspendue, cette fois contre une étagère en pseudo-bois, ce qui fonctionne bien avec un stand mural classique.

dsc02374.jpgAlors j'ai acheté ça… (nb : la mousse sur les branches a été retirée au moment de la photo)
Et là, misère, magie de l'achat en ligne, une daube en plastique creux si molle qu'elle ploie franchement sous le poids de la guitare électrique, tout juste bon à suspendre une guitare classique, ou un jouet.
Alors bon… on va pas se laisser abattre pour ce genre de bêtise ^^;
J'ai d'abord zieuté thingiverse pour constater qu'il y a myriade de stands muraux disponibles à l'impression, mais bon, je sais pas pourquoi, pas envie de confier une guitare à ce genre de trucs.

  • J'ai donc cogité, et imaginé un montage au plus simple.

À base d'un morceau de contreplaqué de 20 mm d'épaisseur, chute de bois provenant de la construction de ma borne, preuve qu'il ne faut jamais jeter les chutes !
Les empreintes de longues vis de 10 mm de diamètre à têtes hexagonales sont marquées.
dsc02359.jpg dsc02360.jpg

  • On va excaver dans le bois l’emplacement de la tête de vis, à l'aide de l'outil précédemment imprimé pour transformer une mini-perceuse en mini-défonceuse pratique.

dsc02363.jpg dsc02364.jpg

Lire la suite...

- page 2 de 11 -