まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, 20 novembre 2016

Un Clavier Orthogonal pour le 21ième siècle -1-

  • J'évoquais il y a quelques temps l'envie et le besoin de bricoler un clavier orthogonal en vue notamment de servir comme pièce maitresse à un ordinateur 16Bits like.

- Idéalement il faudrait qu'il soit construit à partir d'un clavier azerty existant afin de réutiliser son chipset électronique et ses touches.
- Il serait inspiré du Typematrix que je possède déjà, un clavier ô combien satisfaisant, et les touches placées selon la disposition bépo.

Pour cela j'ai démonté quelques claviers que j'avais à disposition pour constater qu'ils étaient tous de type « à membrane », une technologie qui n'est pas évidente à hacker au premier abord.
En effet j'ai bien constaté après quelques recherches web, que les claviers customisés par leurs auteurs étaient tous construits à partir de touches mécaniques (et dans le pire des cas, puisqu'achetées pour l'occasion).
J'ai trouvé quelques claviers à touches mécaniques que je pourrais donc aussi recycler.

Clavier mécanique, avantages et inconvénient :

  • Les touches d'un clavier mécanique sont tout simplement soudées sur un circuit électronique (PCB), tandis qu'un cadre et un fond en plastique viennent constituer le boitier du clavier.

C'est simple, fiable, efficace, et à construire c'est facile.
Il suffirait de dessouder toutes des touches, dessiner un nouveau circuit électronique avec Kicad, graver une PCB et y souder les touches. Ensuite en bois ou en plastique, construire le boitier.
20161020_162542.jpg
Cependant ce type de clavier n'a plus court de nos jours, à moins de faire les vides greniers, difficile donc de trouver un clavier de récup à désosser.

dsc02044.jpg
Ensuite il faudrait graver une PCB de plus de 30 cm sur 15, ce qui est loin d'être évident, et peux même s'avérer assez coûteux…

Le clavier à membrane, une toute autre histoire :

  • Les touches ne sont que des morceaux de plastiques qui vont appuyer sur une membrane sur-laquelle est imprimé un circuit électronique. En appuyant sur une touche, on vient alors comprimer ce circuit sur une seconde membrane présentant un autre circuit, et c'est ce contact instantané qui indique au chipset du clavier que la touche est actionnée.

dsc09397.jpg dsc09399.jpg À construire, c'est compliqué…
Il faut produire une plaque de plastique pour accueillir tous les boutons en-clipsables, et ensuite créer un nouveau circuit à connecter au chipset.
Sauf que… La disposition des touches étant pas mal modifiée, le circuit ne sera pas évident à router, que le circuit conducteur d'électricité devra être dessiné sur des feuilles de plastique transparente, et là, tout électronicien adopte alors une attitude de perplexité…

Voilà voilà ^^;
Et devinez quel type de clavier on va hacker ??!
Bah oui, le plus chiant tiens :) Pour la raison simple que ce type de clavier est disponible en très grande quantité tout autour de vous, et que ça ne coûtera pas cher à faire.

Lire la suite...

samedi, 1 décembre 2012

Nouvelle skin Bépo

Depuis un peu plus d'un an déjà, un nouveau modèle de peau pour le clavier Typematrix 2030 est disponible sur le site du fabricant.
Il remplace donc l'ancien modèle peu pratique avec les problèmes qu'on lui connaissait.
dsc08625.jpg
dsc08624.jpg dsc08626.jpg

  • Grâce à ses rebords astucieux, cette skin ne baille plus et adhère parfaitement au clavier.

Elle est également plus épaisse et donc plus robuste, car avec le temps, certains endroits s'étaient fendus sur ma skin noire, comme par exemple le long du repère digital de la touche shift.
De ce fait, la frappe est encore plus silencieuse et le clavier plus étanche que jamais !
À noter que la skin noire semble moins épaisse au touché, tout comme elle l'était déjà avec l'ancien modèle, phénomène sans doute dû à la nature du silicone altérée par le colorant noir.

  • L'achat se fait toujours sur Typematrix.com, mais cette fois le colissimo n'est plus expédié depuis les États-Unis, mais depuis le départements du Cher, preuve sans doute du succès hexagonal du clavier, permettant ainsi une livraison rapide, le lendemain suivant la notification d'envoi !

dimanche, 9 janvier 2011

bépo sur Asus EeePC 901

Passer du bépo à l'azerty ne me pose aucun problème…
Pourtant durant la courte période transitoire de quelques minutes, je fais beaucoup de fautes sur les caractères accentués et autres de ponctuation.

Mon second ordi étant un EeePC 901, «coincé» en azerty-quinconce, j'ai décidé de lui confectionner des étiquettes, à défaut de disposer d'un vrai clavier orthogonal sur cette machine, comme l'évoquait cet article sur blogeee… Je crois d'ailleurs que c'est celui-ci qui m'a fait découvrir le bépo :)

Je sais, c'est pas bien de mettre des étiquettes, il faut se forcer à taper à l'aveugle… mais ce clavier est si étroit que même à l'époque azerty, avant que je ne passe au bépo, je faisais des erreurs… Donc les étiquettes ça aide quand on est paumé ^^

dsc07209.jpg

Pour ce faire, il faut du film adhésif qui passe à l'imprimante, et imprimer une table de caractère de toutes les tailles, pour pouvoir piocher dedans à sa convenance, en fonction des tailles, etc.
Ensuite, avec beaucoup de patience, il faut découper et coller…






Voila donc, en attendant, qu'un jour on puisse choisir son type de clavier et sa méthode de frappe, comme sur ce dessin au clavier qwerty-orthogonal… on peut toujours rêver.
eeebepo.jpg dsc07206.jpg

lundi, 20 septembre 2010

Bepo… TypeMatrix… c'est bien la première fois que j'entends parler de tout ça !

http://www.gamekult.com/blog/mikael_le_fou/179739/Qwerty+azerty+dvorak+et+finalement+le+bepo.html

- page 1 de 2