まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Reportage

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, 2 décembre 2010

Geek's so in 2010

La soirée privée «Geek's so in» se tenait Jeudi 25 Novembre dernier.
Organisée par Intel, elle avait pour but de présenter les nouveautés des différents constructeurs intégrants leurs puces, à un public composé essentiellement de journalistes…

On appelle ça une action RP (Relations Presse) parait-il…
En clair, il s'agit de faire connaitre les produits d'une entreprise auprès des journalistes, qui relaieront l'information la publicité gratuite, du moins c'est ce qu'espèrent les lobbyistes organisateurs de ce genre de non-événements.
Et ils le font !! Vous avez sans doute déjà vu ces sujets qui causent «high-tech» au Journal télé ou à la fin de certains journaux, non ? Et bien c'est de la pub gratuite déguisée en «information», sisi, par exemple, pour l'«ordi-tablette» à la mode là, et bien ils n'ont pas présenté les concurrents comme la règle l'exige… hum.

Le thème de la soirée tournait autour de l'univers des «Geeks», communauté de passionnés, créatifs, visionnaires et enthousiastes. Pour l'occasion donc, étaient invités un certains nombres d'acteurs de la scène «geek», sensés crédibiliser la soirée et l'étalage de produits présentés ce soir-là.

En effet, l'exposition était aménagée de manière à mélanger les objets geek apportés et démontrés par les passionnés, aux ordinateurs et autres écrans 3D EN RELIEF BORDEL !!!
J'ai juste trouvé ça moche et trompeur… un ordi «high-tech» transparent, accolé tout contre un magnifique décors Steampunk… beurk.

Invité à cette soirée, je ne vais pas vous parler des produits, parce que je m'en fou !
Bien plus intéressants d'aller voir les créations des bidouilleurs présents :)

Pour commencer une petite vidéo, suivie des commentaires écrits :
… L'ambiance lumineuse malheureuse à base de spots et de couleurs ne rendait pas hommage aux objets exposés… et comme en plus je sais pas cadrer… attention les yeux ^^;

  • J'ai discuté avec Vincent «Futuravapeur», qui a créé son ordinateur Steampunk spécialement pour la soirée et ce en seulement 4 jours !! Regrettant tout de même de n'avoir pu aller plus loin, notamment en transformant le clavier et la souris qui restaient ancrés dans le 21ième siècle.
  • L'association Caliban que je connaissais par le fofo Artmoviefan était présente avec Cybrina (le robot qui fut pour une fois présentatrice «du vendredi c'est n'importe qui» de l'émission 101% ) en démonstration.

Les yeux du robot ont scannés mon visage et tous ceux qu'il a eu à portée… le programme est même capable de reconnaitre les visages !
Du beau travail dans cette association qui partage ses ressources pour un futur plein de robots bidouillables à souhait !

  • Aperçu l'étendard de la Flanders compagny et Simon Brochard, sur place pour représenter la sérieTV.
  • Le stand de l'association MO5 était là, et comme souvent dans les nombreuses conventions que l'association fréquente, les vieilles consoles étaient jouable !

Et pour notre plus grand plaisir on pouvait affronter Marcus à Super Mario Kart sur Super Nintendo (évidemment)!
… j'ai lamentablement perdu… en plus de commettre un beau Boulet Time (procédé exclusif)… Il faut dire que mon adversaire est rompu à une technique de déconcentration des plus vil et non moins habile qui consiste à vous faire parler en vous noyant de questions, tout en restant concentré sur la partie ^^; (hop une branche…^^")

  • Le coin maquette kitbash tenu par Yvan West Laurence était l'endroit idéal pour parler maquette et découvrir cette discipline ingénieuse aux résultats spectaculaires !

D'ailleurs Marcus ne s'y est pas trompé, appréciant les techniques qu'il avait lui même expérimenté plus jeune, sans forcément savoir qu'on pouvait aller si loin.
Quelques parts vous êtes sans doute nombreux à avoir déjà fait des choses, du moins dans cet esprit, ne serais-ce qu'en avoir l'idée… non ? Et bien maintenant vous ne regarderez plus les touillettes à café du même œil :)
Bien que n'exposant rien ce soir là, comme j'ai pu le faire avec mes camarades d'Anigetter ou d'hobbyforever j'en ai quand même profité pour montrer quelques photos du diorama Stargate Atlantis à qui voulait voir, afin de dévoiler d'autres aspects de la construction «fait maison»…

  • Pendant ce temps, les fondateurs de Nolife ont fait un petit tour en prenant quelques plans de la soirée, peut-être un reportage ou un sujet dans le news de 101% ??
  • Entre le coin Steampunk et le coin maquette, un homme jouait d'un piano aux sons étranges venus d'ailleurs…

Appelé Ondes Martenot et couplé à un ordinateur plus de l'électronique custom, on joue du fil qui sert de sorte de variateur de fréquence…
Il y avait aussi ce truc qu'on dit Thérémine qui se joue en passant les mains devant les tuyaux, sans les toucher. Tout simplement génial !
Pas mal de génériques de films et séries ont employés ce genre de sons… avez-vous reconnu celui de la vidéo précédente ?

  • Dans un petit salon, on pouvait obtenir une dédicace par les auteurs et la scénariste de la BD «les geeks», autour de la palette graphique et d'une imprimante pour des dessins originaux…


Pour conclure,
- C'est la première fois que je me rendais à ce genre de soirée, et je reste assez stupéfait du fait que les ««infos»» viennent sans efforts et avec confort (16ième, villa, petit four et champ' à volonté…) aux journalistes présents. Ces mêmes journalistes généraliste qui vont aller traiter les sujets «geek» lors de conventions ou concerts avec cette maladresse terriblement caricaturale qui caractérise celui qui ne maitrise pas son sujet et qui s'en fou…
Oups pardon, je dérive ^^; … Non, il devait y avoir aussi des professionnels du journalisme spécialisé en informatique et Hi-Fi qui sauront garder j'en suis sûr :) toutes leurs objectivités face à ce déluge de lèche, à renfort de petits cadeaux à la sortie…

- Au début je me suis demandé pourquoi des geeks étaient invités ?
Finalement pas vraiment intégrés aux marques, sauf par mélange des objets exposés, j'ai eu cette impression du geek bête de foire, ce qui fait alors reprendre au mot son sens originel… voire le con du fameux diner… Ouïe fine, mode parano, j'ai cru entendre dans mon dos des réflexions désobligeantes à l'égard des œuvres exposées et même des gens… sous forme par exemple de vannes destinées à se démarquer du «geek».

Bien heureusement, dans l'absolue majorité de bonnes discussions avec des gens ouverts et curieux désirant en savoir plus sur les objets geek et leurs genèses !
Attention messieurs-dames, le geek est aussi un virus contagieux ^_-
Les mondanités, c'est vraiment pas mon fort, d'autant plus que je ne fais pas dans la branche «geek chic» mais plutôt «Pop Culture et Computer Geek», cqfd… Mais je suis content de cette expérience ^^


Une autre vidéo de Nemco-Manpac.
Et encore une autre chez 01net. avec de la pub avant.


  • Retour maison et petits énervements :

Marcus m'avait pourtant souhaité de bien rentrer… mais ça n'a pas marché :(
Emmerdé par un connard m'interpelant de loin par un : «hé tête de slip», «toi avec les cheveux long» parce que j'ai bien évidemment continué à m'installer les écouteurs… «hey t'est sourd», bah non mon coco, mais crois-tu vraiment qu'on va te répondre ? Qui à dit que le 16iéme était plus sûr qu'ailleurs ? Bon… chance, l'huluberlu était sur le quai d'en face du métro… Ok, je confirme, le métro n'a pas de frontière…
Plus tard, station Franklin on se casse le nez dans les couloirs sur les agents gros bras de la ratp, et de les entendre nous dire «ligne totalement fermée». Ça râle parmi les gens qui viennent de descendre pour rien… mais on nous répond «que c'est comme ça tous les soirs depuis un bout…».
Demi-tour… re-longue attente du métro, à cette heure les correspondances se font rares.
… Non mais ils se fichent de qui… ils pensent à quoi ?
Aucune communication du chauffeur, pas d'étiquettes travaux collées sur le plan, et sur le quai, pas d'agent pour informer de façon à laisser les gens remonter illico plutôt que de leurs faire perdre leurs temps et risquer de leurs faire rater la dernière correspondance…
Ha les boulets de la ratp, sur ce coup-là, ils cumulent, au point qu'on les soupçonne de faire exprès !