まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, 28 octobre 2017

Du bon usage de la sauvegarde de donnée -4- Chiffrer !

Je continue d'utiliser ma méthode de sauvegarde depuis les premiers billets sur ce sujet.
Entre-temps des évolutions machines m'ont fait changer de disque dur et effectuer une nouvelle installation d'Ubuntu plutôt qu'une mise à jour, et ce fût l'occasion de mettre en œuvre le chiffrement de la partition « home » tel que proposé par l'installeur d'Ubuntu !

Suffisait donc juste de cocher la case adéquate et la partition se retrouvait alors chiffrée, charge ensuite de recopier les données depuis mon ancien disque dur.
À l'usage, aucune différence dans l'accès au données, sauf si l'ordi n'est pas démarré sur ma session avec mon mot de passe. Dans ce cas les données sont illisibles !
Et si je continue d'utiliser ma méthode de sauvegarde, les données sont stockées en clair sur le disque dur externe.

  • Comment faire alors pour sauvegarder les données de manière chiffrées ?

Utiliser un logiciel de chiffrement lors du transfert des données sur le disque externe ? C'est dommage ça non ? Puisque les données sont déjà chiffrées sur le disque !!

En fait elles sont bien présente sur le disque et déchiffrée par l'ouverture de session.
Pour s'en assurer il suffit de regarder le dossier /home/.ecryptfs/utilisateur1/.Private où l'on trouve un tas de dossiers chiffrés aux noms bizarres, comme : ECRYPTFS_FNEK_ENCRYPTED.FWadcLORxs-YEkTU02N…
Alors que dans le dossier habituel /home/utilisateur1 on trouve bien les données déchiffrées par la session en cour.

Ce sont donc les dossiers stockés dans .ecryptfs qu'on va sauvegarder sur le disque externe !

  • Avec grsync, la source se trouve donc être : /home/.ecryptfs, et la destination sur le disque externe monté : /media/utilisateur1/sav3To/home_Desktop

GrsyncHomeEcrypfs.jpg

Voilà :)



Heu… Vraiment !?

Mais comment alors accéder aux données en cas de crash de l'ordinateur d'origine ? Comment restaurer les données ?
Il faut pouvoir monter et déchiffrer la sauvegarde du dossier home chiffré !

On va donc dores et déjà vérifier à partir d'un autre ordinateur la réussite de l'opération :

  • Monter et déchiffrer le dossier home chiffré !

Une fois le disque connecté il monte, on accède alors au dossier où se situe le dossier .Private, ici : /media/utilisateur2/sav3To/home_Desktop/.ecryptfs/utilisateur1/.Private Private.jpg

Ctrl+L pour afficher le chemin et le copier dans le presse papier.

Ensuite dans un terminal on saisit :

sudo ecryptfs-recover-private /media/utilisateur2/sav3To/home_Desktop/.ecryptfs/utilisateur1/.Private/
[sudo] Mot de passe de utilisateur2 : 
INFO: Found [/media/utilisateur2/sav3To/home_Desktop/.ecryptfs/utilisateur1/.Private/].
Try to recover this directory? [Y/n]: y
INFO: Found your wrapped-passphrase
Do you know your LOGIN passphrase? [Y/n] y
INFO: Enter your LOGIN passphrase...
Passphrase: 
Inserted auth tok with sig [et1945dosl942eap] into the user session keyring
INFO: Success!  Private data mounted at [/tmp/ecryptfs.fxsjpjaz].

LOGIN passphrase, correspondant donc au mot de passe d'ouverture de session Ubuntu de l'utilisateur1.

En parcourant le dossier /tmp/ecryptfs.fxsjpjaz on accède donc à nos précieuses data déchiffrées, montées depuis le disque externe :)

  • Pour démonter ce dossier :
ecryptfs-umount-private
INFO: Your private directory has been unmounted.
INFO: To see this change in your current shell:
  cd /home/utilisateur2

vendredi, 15 avril 2016

Mame et les jeux… ! -2-

  • Lors de l'épisode précédent, nous avons vu que Mame ne supportait pas d'emblée les jeux de l'éditeur Cave, et qu'on pouvait passer outre cette restriction via l'utilisation d'un patch.

Ce temps est révolu car ces jeux sont maintenant supportés d'office, reste que la compilation d'une version récente de Mame comporte des pièges dans lesquels je suis tombé…
Je m'en vais donc vous narrer cette belle histoire de compilation sous Ubuntu 14.04LTS et Debian 8.

  • J'ai choisi de compiler Mame0.161 car un torrent contenant l'intégralité des roms compatibles avec cette version est disponible sur archive.org, il serait bête de ne pas en profiter !

La démarche pour compiler le dernier Mame en date, à savoir la version 0.171 reste la même.

Donc si on suit mon tuto précédent, il suffirait d'installer quelques dépendances, de télécharger les sources de Mame, et de lancer le make, sauf que, et bah non…

Déjà les dépendances ont changées, et en plus la compilation plantera bêtement si le système depuis lequel on compile ne dispose pas de la version 4.9 de gcc et g++.
Le make ira alors jusqu'au bout et on sera heureux de constater que Mame fonctionne très bien, y compris avec des roms Cave telle que espgal2, mais que Ô malheur, une manette ou un joystick USB ne fonctionne pas !!!! WTF ??

Lire la suite...

samedi, 3 janvier 2015

Passage des vidéos du blog en webm

  • Jusqu'ici j'utilisais théora pour encoder les vidéos postées sur ce blog, lisibles donc nativement par le navigateur internet.

Suite à quelques tests concluants, notamment lors de la publication de la vidéo du X-Wing, j'ai décidé d'utiliser dorénavant le format VP8 libéré par Google.

En effet, à bitrate équivalent, la qualité de la vidéo obtenue est visuellement bien meilleure, permettant soit de compresser jusqu'à deux fois plus fort pour alléger le fichier, soit d'obtenir une qualité supérieure en conservant le même poids de fichier.

  • Le webm est un dérivé du mkv, c'est le conteneur.

Dedans on va donc y mettre le VP8 pour la vidéo et Ogg (Vorbis) pour l'audio.


Encodage :

Pour encoder avec Ubuntu 14.04, on utilise avconv (si besoin : sudo apt-get install libav-tools), un fork du logiciel ffmpeg.
Sur des versions d'Ubuntu plus ancienne, on remplacera donc l'expression « avconv », par « ffmpeg ».

Voici la commande que j'ai utilisé, qui m'a donné le plus satisfaction :

avconv -i PuramoX-Wing.mpg -s 640x360 -c:v libvpx -qmin 0 -qmax 50 -crf 5 -b:v 600k -c:a libvorbis PuramoX-Wing.webm

Pas de panique, quelques explications :

Lire la suite...

dimanche, 14 septembre 2014

Mame et des jeux Cave… et bien plus encore !

CaveLogo.png Mise à jour du Software de ma borne.
Et donc du Hardware aussi…

  • Pourquoi ?

Juste pour pouvoir jouer les excellents jeux Cave.
C'est en cherchant après les roms manquantes que je me suis rendu compte que :
1 - La version d'AdvanceMame n'en supporte que quelques un (Donpachi, Dodonpachi, ESP Rade, Guwange…).
2 - La version de Mame dispo dans les dépôts Debian (0.145) en supporte un peu plus (ESP Galuda, Dodonpachi Dai Ou Jou).
3 - Les roms des jeux édités après l'an 2002 ne sont pas supporté par Mame.

La commande :

mame -listfull

donne la liste des roms qui fonctionnent avec la version dont on dispose.

  • Pourtant je lis un peu partout que l'émulation de ces jeux fonctionnent, et de découvrir que Cave a contacté le projet mame aux alentour de 2011 pour demander le retrait de ces jeux les plus récents, ceux-ci continuant d'être exploités sur diverses consoles.

C'est ainsi que les sources mamedev ont été purgées du driver SH3, celui-là même qui permettait l'émulation de jeux comme Ketsui, ESP Galuda2 et Mushihimesama.

Cependant les gens ayant téléchargés le binaire 0.143u9 (28 Jun 2011) à l'époque disposent d'un émulateur capable de faire tourner ces jeux, et c'est un peu difficile à dégoter.

Lire la suite...

- page 1 de 7