まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Maquettes

Les dernières avancées de différents projets

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, 29 septembre 2020

Mini Game Center -9-

Suite de l'étude précédente :

Une histoire de marquee :

Une fois la maquette sous-couchée de gris, on commence à imaginer la phase de peinture, on se projette sur ce que sera l'objet final.
Et le rendu de celui-ci va dépendre beaucoup des petits détails qui vont rendre la borne réaliste, et malheureusement ces détails sont proposés sous forme de stickers.
Bien qu'un autocolant bien découpé puisse faire l'affaire, ce n'est pas satisfaisant pour moi, d'autant plus que certaines représentations sur la planche fournie dans la boite ne sont pas de la bonne couleur. ( certaines couleurs des panels notamment ).
J'ai alors commencé à regarder comment fabriquer mes propres décals à l'eau, et durant cette réflexion me suis rapidement aperçu, évidence, que le marquee du bas était en plastique noir !
Alors que celui du haut est sur fond blanc, ce qui pourrait permettre un rétro-éclairage afin de l'illuminer, celui du bas, en noir donc rend impossible ce genre d'effet. Et vu le mal qu'on s'est donné avec l'écran et tout, autant aller jusqu'au bout des choses non ?
Il me faudrait donc envisager de rendre cette pièce noire, sinon transparente, au moins translucide…


Essais de lumière :

20200604_215307.jpg

  • En premiers, je teste le rétro-éclairage avec des led CMS 1206 ( désigne la taille du boitier des leds), et comme un blanc chaud et un blanc froid étaient disponibles, j'ai décidé de prendre les deux, histoire de comparer…
  • Découpage d'une vieille plaque électronique afin d'utiliser les pastilles comme point d'ancrage pour souder les leds, et câblage de tout ceci avec du fil émaillé. Je n'ai pas mis de résistances de protection, car pour les tests je vais utiliser une vieille pile CR2032 qui fournit juste le voltage nécessaire.

20200605_193108.jpg 20200605_203957.jpg dsc04580.jpg dsc04576.jpg

  • J'ai voulu éclairer le marquee du haut, en y appliquant le bandeau de led ainsi bricolé, mais force est de constater que ça éclaire de manière trop ponctuelle, et ce malgré l'ajout de quelques couches de papier calque pour tenter de diffuser la lumière.

dsc04577.jpg dsc04578.jpg

  • Puis j'ai eu l'idée d'éclairer indirectement le marquee du bas en espérant que le plastique blanc diffuse suffisamment bien la lumière :

dsc04586.jpg dsc04582.jpg dsc04584.jpg dsc04585.jpg

  • Bon ! Là on est pas mal, et c'est finalement le blanc froid qui l'emporte, plus proche du néon qu'utilise une Astro City !

Lire la suite...

mardi, 11 août 2020

Mini Game Center -8-

Suite de l'étude précédente :

Maintenant que tout est en place côté électronique, on va pouvoir repasser en mode maquette, et s'occuper de la préparation avant peinture.


Modifications :

  • Avant de coller les deux côtés de la borne au dos, je découpe la croix centrale afin de lui retirer une branche.

dsc04526.jpg dsc04528.jpg dsc04530.jpg

On pourrait se passer de cette pièce prévue pour stabiliser l'assemblage d'une maquette réalisée sans peinture ni colle, comme l'a prévu Wave à la base ( je prend pour preuve la disponibilité de stickers à la place de décals ), mais on va l'utiliser ici comme support au Raspberry.


  • Et la tu comprends tout de suite pourquoi j'ai modélisé3D le support de l'écran avec un trou béant… Pour pouvoir y glisser le µOrdinateur.

dsc04531.jpg dsc04532.jpg

Lire la suite...

vendredi, 29 mai 2020

Mini Game Center -7-

Suite de l'étude précédente :

Où en étions-nous donc avant cet interlude de mhhh au moins 3 billets…
Ha oui, je promettais qu'on verrait comment intégrer l'écran dans la maquette et qu'on aurait terminé cette Sega Astro City. Donc l'heure est venue ! Par contre je dirais plutôt « peut-être » terminée, avant de pouvoir la peindre… Voyons donc cela.

Dans le premier billet sur le sujet, on a vu qu'il était donc possible d'utiliser un écran LCD de 2,2 pouces, et qu'il était de taille idéale pour aller dans la maquette de la borne au 1/12 !
En plus avec la vitre en plastique bombée, l'effet loupe rendait vraiment bien, on se croirait presque sur un cathodique haha.
Mais comment le faire tenir en place ? Le coller ? Et si on veut mettre l'écran à la verticale pour jouer des vidéos de jeux en tate, ça risque d'être compromis non ? En plus la maquette à été pensée de telle façon à ce que le capot de l'écran, le bezel et le panel soient démontable…

Intégration de l'écran :

J'ai donc passé du temps avec mon pied à coulisse, à concevoir une pièce de remplacement pour la pièce d'origine (en noir) destinée à tenir une photo d'écran contre la vitre. Il s'agissait donc que la pièce tienne l'écran en place contre la vitre, en compensant son épaisseur.
Autre contrainte à tenir compte, l'écran est plus large à droite, du fait de la conception de la nappe de connectique.
Et enfin il fallait bien entendu pouvoir disposer l'écran horizontalement ou verticalement.

  • Après une demi-journée à modéliser et 3 prototypes imprimés, j'ai enfin obtenu satisfaction (pièce grise imprimée en ABS, dispo aussi en annexe) :

dsc04472.jpg

  • Pour terminer la pièce, il faut élargir les trous avec un forêt de 2 mm, ainsi le bezel se clipsera facilement, sans pour autant se défaire.

dsc04483.jpg dsc04503.jpg dsc04485.jpg dsc04486.jpg
dsc04487.jpg

  • Pour les tenons de fixations, j'ai utilisé des morceaux d'un gros trombonne, rentré en place par insertion à chaud, puis coupé et limé à une longueur correcte.

dsc04490.jpg dsc04491.jpg

Lire la suite...

vendredi, 15 mai 2020

A-Wing : Replay Twitch, 2 ans après…

  • Voilà, donc la vidéo fait finalement 33 minutes… :
  • Et celle du socle :

Ayant monté mon serveur peertube il y a quelques temps déjà, j'ai délesté tous les anciens lives que j'avais gardé des serveurs de Twitch, afin de les transférer sur ma chaîne de replay, par soucis de décentralisation chère à internet, d'écologie, tout ça…
Ça fait quand même de sacrées longues vidéos, et rempli pas mal mon disque, et quand bien même il y aurait de la marge, il faut aussi se poser la question de l'intérêt de la chose. Les gens en ont-il quelque chose à carrer, ou encore, est-ce que ça me fait plaisir de savoir mes vidéos accessibles, au moins pour moi.

  • 27 heures de live réparties sur 11 sessions, c'est le temps qu'il m'avait fallu pour réaliser la maquette du A-Wing…!

Et comme les images étaient belles, j'avais conservé les enregistrements, disponibles jusqu'alors sur ma chaîne Twitch.

Elles ont été visionnées quelques fois, moins d'une dizaine pour la plupart, 39 fois pour une autre, mais il faut bien dire que le contenu était sacrément indigeste.
Déjà, il n'y a pas beaucoup de moment où je discute, faute de spectat·eurs·ices, et puis l'action est souvent très lente, sans compter les moments où je cogite pour par exemple me décider entre telle ou telle peinture…

Bref, coller telles qu'elle les 60 Gio de vidéos sur mon serveur ne m'enchantait pas du tout, et j'ai alors décidé de faire un montage.

  • Cette fois pas un montage élaboré comme sur le X-Wing, bien trop long à faire.

Alors à force de voir des vidéastes recourir à cet effet, j'ai testé le temps accéléré, qui me semblait une bonne solution pour, contrairement à la vidéo du X-Wing, refléter un peu plus le temps passé.
Le gros du travail a été de supprimer les moments inutiles et optimiser les coupes entre chaque plans, sur 27h de rush, c'était bien fastidieux, c'est vraiment le truc que j'aime pas dans le montage, avoir à sélectionner ça ou plutôt ça… Trois jours de taf donc, ou j'ai pu générer une vidéo de 5h55 pesant 10 Gio.
À partir de celle-ci, j'ai effectué en deux jours une seconde passe de coupes d'optimisation, mais aussi de sacrifice de certains plans redondant (les pièces de maquettes symétriques) et je passais à 4h40 de vidéo.
Voilà, donc en accélérant en x6, vitesse que je jugeais correcte, je n'atteignais pas mon objectif rêvé de 25 min…
Finalement j'ai décidé de séparer la réalisation du socle de la maquette pour gagner 6 minutes facilement, et de jouer les quelques plans que je trouvais longuet un peu plus rapidement. Donc il y a du x10 de temps en temps et un plan en x14 !
Trois jours encore furent nécessaires pour séparer la vidéo en séquence et y poser des titres, sélectionner et poser les musiques, placer des transitions, enfin tout ce que j'aime bien dans le montage.

  • Je monte maintenant avec Kdenlive (j'ai laissé de côté Cinelerra dont le dév de la version HD était trop chaotique, peut-être est-ce mieux maintenant ?), seul logiciel que je trouve le plus abouti pour monter avec GNU/Linux. Il n'est pas exempts de bugs, le seul que j'ai rencontré faisait que parfois en déplaçant certains plans, le contenu de la vidéo se retrouvait changé aléatoirement avec d'autres plans… le truc irrécupérable et bien relou quoi. En sauvegardant sur un nouveau fichier projet régulièrement on s'en sort, et la fois où ça m'a bloqué, je suis allé trifouiller le fichier projet avec KDiff3, qui n'est en fait qu'un fichier texte balisé, et j'ai pu réparer. La fonction « Projet > Ouvrir un fichier de sauvegarde » est également très utile dans le cas présent. Faut dire que c'est un gros projet vidéo, et je pousse peut-être le soft là ou il n'a pas l'habitude d'aller. Je ne sais pas si le soucis existe dans les versions récentes, car je suis encore avec Ubuntu 18.04 et Kdenlive v17.12.3.

- page 1 de 10