まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bidouilles

Du bricolage de bricolo, à l'arrache et au pied levé

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, 1 novembre 2018

WebRadioRéveilWifi -Fin-

Suite de l'étude précédente :

Une petite vidéo :

dimanche, 12 août 2018

SmartrapCore, imprimante 3D -5-

Suite de l'étude précédente :

  • En attendant le prochain billet à propos de quelques évolutions et des réglages logiciels de l'imprimante, voici une petite vidéo sur mes remarques concernant la tête d'impression E3DV6. Démontage et analyse du sujet :

À suivre…

jeudi, 31 mai 2018

Un pegboard pour mes outils -1-

  • Le pegboard, ou panneau à trous pour accrocher des trucs, c'est comme son nom l'indique un panneau avec des trous pour y enficher des crochets et y suspendre des trucs…

Taper ce mot clef sur l'ternet, et vous découvrirez pléthore de « trucs déco » relativement inutiles, pendant que je redécouvrais le concept au détour d'une recherche d'objet3D sur Thingiverse, alors que je connaissais la version planche à clous de l'atelier du père qui ne m'a jamais vraiment convaincu.

  • Alors ici on va mixer les 3 :

- Un truc pas trop moche, sans appeler ça déco…
- Un truc fiable et plus efficace que des clous en guise de crochet.
- Un truc à base de crochets imprimés3D sur mesures.

Parce que oui, j'en ai marre de voir traîner mes outils d'usage courant traîner et encombrer mon plan de travail… Objectif, tout suspendre !

  • On peut trouver au brico, autour de 10€, une simple plaque d'isorel percée… Bon j'aurais pu acheter ça, mais d'un j'ai trouvé ça cher, et deux elle était trop petite.

Alors j'ai pris une grande plaque d'isorel pour 3€ , et j'ai fait des p'tis trous, des p'tis trous, encore des p'tis trouuuuus… Des trous d'quatre millimèèèètreuuuuu, tous les 25 millimèèèètreuuuu.
Wé, si tu connais pas la chanson bah tant pis…

  • Donc j'ai fait le plus précisément possible un quadrillage de 25 mm et percé des trous de 4 mm de diamètre sur une chute d'isorel, qui m'a servis de gabarit de perçage pour trouer la grande plaque.

dsc03412.jpg dsc03417.jpg dsc03418.jpg dsc03419.jpg

  • En calant le gabarit correctement avec des tiges pour augmenter la précision.

dsc03420.jpg dsc03421.jpg

  • Ensuite pour quelques sous de plus, découpage - collage - clouage de petits tasseaux de 9 x 13 mm pour encadrer le panneau.

dsc03422.jpg dsc03426.jpg

Lire la suite...

mardi, 13 mars 2018

Stylet Wacom

Il a peu, j'ai hérité d'une tablette graphique Wacom Bamboo assez ancienne, mais fort heureusement en USB [1], qui fonctionne Plug'n Play sur Ubuntu.
20180201_200539.jpg

Seulement voilà, en approchant le stylet de la surface de la tablette, sans même la toucher, disons à 5 mm de distance, le click gauche se déclenche.
Après renseignements, il s'avère que ce devraient être soit les boutons sur le stylet qui déclenchent le click , soit le capteur de pression, donc la pointe du stylet.

J'ai donc vérifié la configuration logicielle, en désactivant tous les boutons et fonctionnalités, mais rien n'y fait, et ce même avec la gomme, à l'autre bout du stylet… À 5 mm de la surface, le click se déclenche et donc en lasso de sélection, si on se trouve par exemple, au dessus d'un navigateur de fichier.

Le stylet n'avait pas l'air abîmé du tout, cependant j'ai entrepris de le démonter…

  • Donc alors forcément en démontant on casse des trucs, et c'est une fois démonté qu'on comprend comment il aurait fallu s'y prendre pour ne pas casser le petit ergot qui va allait bien.

20180201_200431.jpg 20180201_200338.jpg
Il suffisait donc, après avoir retiré la pointe, d'ôter le bouton à bascule qui sert à cliquer, puis à soulever l'autre partie bleu, pour dégager le petit ergot bleu et laisser le corps libre pour la séparation…Bref !

  • Une fois les bobines délicatement retirées de leurs emplacements, voici toutes les pièces qui constituent le stylet :

20180201_192852.jpg 20180201_193347.jpg
C'est donc parti pour une séance d'essais en faisant circuler les bobines de manières diverses au dessus de la surface, et de se rendre compte que le problème ne se présentait plus, où réapparaissait quand on touchait certaines parties de l'électronique.
20180201_195857.jpg Je vous passe les détails de l'investigation, j'ai simplement fini par comprendre que le mécanisme sommaire du capteur de pression, ou plutôt de ce palpeur, était coincé en position marche car le petit polymère noir était marqué d'un disque concave (ou convexe c'est selon, voir photo ci-contre en gros plan, élément de gauche en haut). Ce dispositif doit servir de ressort, permettant au moindre contact de la pointe de déclencher la position marche et de repousser très légèrement la pointe pour déclencher la position arrêt une fois la pointe dans le vide.
J'ai alors eu l'idée de retourner le polymère afin de retourner ce ressort visiblement usé car enfoncé (d'où sa forme concave) dans une position.

  • Remontage des éléments dans l'ordre :

20180201_195814.jpg 20180201_195932.jpg 20180201_195956.jpg 20180201_200058.jpg

  • Opération effectuée également pour le côté gomme, remontage et tests OK :)

20180201_200334.jpg

Note

[1] J'en ai une autre en port série DB9 que je tarde à bidouiller, peut⁻être en suivant cette piste-ci.

- page 1 de 10