まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mini Game Center -1-

Introduction :

Il y a quelques temps (quand je dis ça, souvent tu peux compter années…) j'avais vu qu'il existait des modèles réduits de machines et bornes d'arcade. Sous forme de « jouets », c'est à dire tout fait et peint, en boite. J'ai trouvé ça sympa…
Plus tard j'ai découvert que ça existait aussi en maquette, mais souvent découragé de constater les ruptures de stocks, où simplement que la période d'exploitation (très courtes de nos jours) était passée.
Alléché par les quelques diorama agrémentés de figurines aperçu parfois au détour d'albums photos partagés, j'avais quand même envie d'avoir ma petite salle d'arcade dans la vitrine, et puis un jour réédition ou re-stock je sais pas, j'ai eu l'occasion de me procurer quelques maquettes au 1/12.


1 - Présentation du projet :

  • Bien évidemment, mon choix s'est immédiatement porté sur le kit de l'AstroCity, et de penser très fort au déballage de celui-ci, qu'avoir une telle maquette sous la main m'aurait grandement facilité la vie et permis d'améliorer significativement la construction de ma borne !

20180719_183920.jpg 20180719_183813.jpg
D'autres maquettes et accessoires viendraient s'ajouter afin de concevoir un diorama autour de bornes telles que Taiko no Tatsujin, une Viewlix Street Fighter IV, d'autres Astro en versus, des distributeurs de Gashapon, une machine à pince, et des bornes qui n'existent pas ou indisponible en maquette, comme les bornes Taïto (Galaxian) qui seraient alors « full-scratchée ».

  • Comme je n'invente presque jamais rien, c'est au détour d'une vidéo que j'ai pu voir que certains s'amusaient à intégrer de petits écrans LCD pilotés par un RaspberryPi, et visiblement ça se fait depuis un bout, car c'était un RPi2 (ou 3) qui se voyait dessoudé de ses connectiques pour pouvoir être placé dans la maquette, alors donc que le RPi Zero n'existait pas.

Vous devinez la suite, faire pareil, mais à ma façon !

  • Chaque bornes se verrait alors agrémenté d'un écran diffusant une vidéo de jeu, afin de rendre le diorama encore plus vivant.

Pour la construction de la maquette, un live Twitch dont voici la rediff est dispo, et pour les expérimentations d'écrans aussi :

On gagne toujours à discuter autour de soi, et grâce à mes visiteurs·euses/commentateursṫrices de live, j'ai reçu quelques informations importantes et conseils avisés, qui m'auront orienté efficacement dans ce projet, aussi je tiens ici à vous remercier :)

2 - Le « Pi HAT », Version 1.0 :

  • Ainsi j'ai pu dessiner le schéma électronique de mon Pi HAT maison avec KiCAD, réaliser la PCB et la faire fabriquer.

20181116_201507.jpg
20180907_105421.jpg

  • Cette carte enfichée sur le Rpi à 5 fonctions : gérer l'écran LCD, la carte Son, le pilotage via GPIO, l'alimentation et le on/off.

On y connectera donc l'écran LCD, un haut-parleur, des boutons, et l'alimentation 5Volts.

  • Une fois les composants reçu, j'ai tranquillement soudé ma première plaque en CMS (ou SMD), pour un résultat qui laisse perplexe, jugez plutôt :

Le problème ayant été cerné au bout que quelques heures de recherche, j'ai alors modifié la PCB afin d'isoler le signal d'horloge SCLK du bus SPI qui pilote l'écran, car il « repissait grave » dans la carte son, provoquant donc ces « bip bip bip bip bip » très agaçants.

3 - Le « Pi HAT, Version 1.1 » :

  • Après avoir redisposé les composants, réalisé un plan de masse le plus imposant possible autour de SCLK, et repris quelques erreurs, voici la nouvelle PCB (en bleu) qui fonctionne à merveille !

J'ai pu réussir ça en mettant les composants sur les deux faces, chose que je n'avais étonnement pas envisagé sur l'ancienne version (en vert).


  • Une petite vidéo, avec le son propre !
  • Seuls défauts à l'arrivée, une sérigraphie (texte en blanc) erronée et un soucis avec le bouton on/off récalcitrant, assez difficile à diagnostiquer, mais facilement corrigé avec quelques rustines…



4 - Le schéma structurel du « Pi HAT, Version 1.2 » :

  • Cette fois c'est la bonne (?), voici le schéma de la dernière version qui corrige le soucis du bouton on/off. Sources en annexe du billet.


  • Liste des composants:
Nom                 Type et valeur          Boîtier

R1, R2              Résistances 270Ω        SMD 1206
R3, R9, R10, R11    Résistances 10kΩ        SMD 1206
R4                  Résistance 47kΩ         SMD 1206
R5                  Résistance 1,5kΩ        SMD 1206
R6, R7, R8          Résistances 150Ω        SMD 1206
R12                 Résistance 20kΩ         SMD 1206
R13, R14, R15, R16  Résistances 100Ω        SMD 1206
R17, R18            Résistances 1kΩ         SMD 1206

C1, C2, C9          Condensateurs 33nF      SMD 1206
C5, C8, C12         Condensateurs 100nF     SMD 1206
C3, C4, C7, C11     Condensateurs 10µF 16V  SMD 4x5,4 mm
C6                  Condensateur 1µF 50V    SMD 4x5,4 mm
C10                 Condensateur 470µF 16V  SMD 8x10,5 mm

D1                  LED                     SMD 1206

RV1, RV2            Potentiomètre 10kΩ      TC33X-103G

Q1                  Transistor DMMT5401     SMD SOT23
Q2                  Transistor DMG2305UX    SMD SOT23
Q3                  Transistor PMV65XP      SMD SOT23
Q4, Q5              Transistor 2N2222       SMD SOT23

LS1                 Pin Header 1x2          2,54 mm Horizontal

U1                  ATtiny85V               SMD  SOIC 8
U2                  Ampli LM386             SMD  SSOP 8

J1                  Pin Header 1x2          2,54 mm Horizontal
J2                  Pin Header 1x4          2,54 mm Horizontal
J3                  Pin Header 1x7          2,54 mm Horizontal
J4                  FPC/FCC 0,8 mm 14 pins
--                  Écran LCD 2,2" TM022HDH26

A1                  Pin Socket 2x20         2,54 mm Vertical

SW1                 Bouton Switch           SMD 6x3 mm
  • Je n'ai pas encore fait fabriquer cette carte, et je ne sais pas si je le ferais, car ce n'est pas vraiment nécessaire étant donné que la V1.1 fonctionne avec la rustine.

J'étudie en ce moment le concept de la carte à boutons pour piloter le système, et aussi de pouvoir commander plusieurs bornes avec un seul pupitre à boutons, avec notamment la possibilité de piloter tout ça avec une télécommande infrarouge, ce qui serait pas mal pour interagir avec le Mini Game Center au fond de la vitrine.

 À Suivre…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet