まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, 25 octobre 2014

WebRadioRéveilWifi -0-

  • Déjà deux billets écrits et toujours pas de présentation du projet !

Ça n'est vraiment pas convenable pour qui voudrait suivre et comprendre les quelques infos tombées de nulle part, je vais maintenant donc tâcher de décrire mon truc…

  • L'idée d'un tel appareil était là depuis longtemps, et c'est l'arrivée du Raspberry Pi qui l'a fait ressurgir comme réalisable. En effet, comme son nom l'indique, on va réaliser une webradio, et c'est donc le Raspberry qui va se charger de cette tâche. Ceci associé à un réveil avec de gros afficheurs 7 segments, et on a notre base de départ…
Pourquoi ne pas acheter un webradio-réveil tout fait ?

Tout simplement car ça n'existe pas…
Où plutôt un système libre n'existe pas, car Orange vend quelques appareils moche et assez cher (autour de 150€) qui ont l’extrême inconvénient de voir la gestion des stations de webradio être basé sur un service en ligne propriétaire.
Non seulement on ne peut écouter que les stations webradio proposées par le service, sans pouvoir en ajouter, mais en plus, si le service venait à disparaître, ce qui est fortement probable à très court terme, on se retrouverait alors avec un simple réveil…
J'ai aussi découvert que Logitech proposait ce type de produit, mais que ce n'est désormais plus proposé à la vente.
Bref, « Fait le toit même » :)


Diagramme :

DiagrammeWebRadioReveilWifi.png

Lire la suite...

samedi, 4 octobre 2014

Billets et Articles remarquables -35-

jeudi, 2 octobre 2014

De la déco avec des éléments de Stick Arcade

  • Quand on a sous la main la collection de toutes les Ball Top Seimitsu et qu'on se dit que c'est trop bête de ranger celles dont on ne se sert pas sur les sticks de la borne, on imagine alors une sorte de présentoir percé de vis bien alignées, sur lesquelles on viendrait visser les boules, juste comme ça, pour faire joli…

Et puis on fait un proto en bois vite fait, et de constater que pour faire quelque chose d'esthétique qui se marie bien avec le design de la borne, il va y avoir du boulot, sans compter qu'on aimerait bien que tout ça s'illumine de mille feux !
Et c'est alors que : l'imprimante 3D !

Bah oui, ça serait bien dommage de ne pas remettre en question toutes les techniques que j'employais jusqu'alors afin d'en rajouter une dans le shaker et voir quoi de bon pourrait en sortir !


Concept et principe :

dsc00332.jpg

  • Voici une photo des croquis vite fait, qui m'ont servi lors de la réflexion, puis de la modélisation 3D.

Il s'agit donc de concevoir une surface percée de 9 trous qui accueilleront des vis à têtes hexagonales. Face à chaque trous, une fente permettra le passage de LEDS électronique.
Sous la structure, une gorge est formée par y passer les câbles.
Une glissière viendra refermer l'objet, et servira également de butée pour maintenir les LEDS en place, dont on aura plié les pattes.

La principale contrainte a été de calculer les dimensions de l'objet pour un compromis entre harmonie des formes de celui-ci, et sa bonne tenue sur la surface d'impression maximale de 19,4x19,4cm.
J'ai donc coupé l'objet en deux parties qu'il faut assembler avec de la colle.

Étant donné que je voulais essayer le soft, c'est cette fois sur Sketchup 8 que j'ai modélisé mon idée.
C'est pas libre et en plus ça ne fonctionne pas sous GNU/Linux, sauf via PlayOnLinux. Cependant le module d'export en .STL ne fonctionne pas, j'ai été obligé de passer par un Windows®.
Voici les plugins qui m'ont été utiles, disponibles en annexe :

- TT_Lib2-2.9.9, nécessaire au fonctionnement de tt_solid_inspector-1.2.0, outil permettant d'examiner le modèle 3D à la recherche de surface « non-manifold ».
Il s'agit de faces qu'on aurait oublié de fermer lors de la modélisation, qu'il faut alors corriger, car une fois le modèle exporté en STL et chargé dans le logiciel d'impression, celui-ci refusera d'imprimer un volume ouvert (genre un cube à 7 faces), ou une surface plane (un simple rectangle sans épaisseur).
- sketchup-stl-2.1.4, pour exporter le modèle 3D en fichier imprimable.


Lire la suite...

mercredi, 24 septembre 2014

Holster pour ordi-phone

  • Comme je l'évoquais alors, me voilà avec un ordi-phone FirefoxOS et pas de poche assez grande pour le transporter en sécurité.

Les téléphones qu'on a d'abord voulu si petit pour tenir dans une poche, deviennent maintenant si gros que ça en devient ridicule, dixit l'itruc6 qui fait les frais à juste titre de pas mal de moqueries.

  • De taille raisonnable, le ZTE Open C ne rentre pourtant pas dans le compartiment prévu de mon holster, et pas question de le placer dans une poche de pantalon, avec le risque trop important d'abîmer l'écran ou de s'asseoir dessus dans le cas de la poche arrière, sans compter la perte facile de l'engin.

Maintenant que je me penche sur le sujet, je dénote que ces appareils sont plus souvent dans les mains de leurs propriétaires que rangés, et j'en viens à me demander si la grande utilisation de ceux-ci ne serait pas incitée par leur encombrement excessif, genre on ne sait pas ou le mettre, donc on l'a à la main, donc bah on l'allume et on se laisse aller…
Hum, de la à dire que ce serait une stratégie des fabricants pour pousser à la consommation de contenu, je vous laisse réfléchir la dessus…

Bien, partant de ce problème de transport, je me suis mis en quête d'une solution, d'abord en cherchant à remplacer mon holster, par un autre modèle plus adapté mais que je n'ai pas trouvé, puis je me suis laissé gagner par l'idée de modifier mon holster d'une manière relativement simple, en fabriquant un nouveau compartiment !

  • Pour référence, voici un holster, sans modifications :

dsc00176.jpg On dispose d'un compartiment portefeuille, et en dessous d'un plus petit pour le téléphone, donc trop petit pour un ordi-phone.
Une fois porté, on a donc un côté utile à droite et du côté gauche une sangle qui passe sur l'aisselle, ce qui crée un déséquilibre, car le poids des affaires à droite tire et tend à ce que la sangle colle bien sous le bras ce qui n'est ni esthétique avec un T-shirt ou une chemise un peu large, ni agréable.
Nous verrons donc que ma bidouille permet au passage de résoudre ce défaut de conception de la part du fabriquant.
dsc00180.jpg dsc00181.jpg

Lire la suite...

- page 1 de 125