まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 28 juillet 2016

Le bartop, la borne d'arcade pour demi-portions ! -04-

dsc01247.jpg Suite de l'étude précédente :

  • Refonte de mon tuto précédent, je propose ici une méthode d'installation rapide et simple d'un système Arcade fonctionnel sur écran informatique, avec AdvanceMenu et mame64 bits version 0.161.

Ce système pèse environ 1,4Gio, sans superflu, il démarre très vite, idéal pour être utilisé en borne, sans clavier ni souris.


Prérequis :

- Un Bartop avec son écran LCD 4/3 (oui c'est le mâââl, mais c'est ici le concept…).
- L'image iso de debian 8 netinstall depuis debian.org.
- L'archive d'installation ArcadeDebian8Install-Bartop64bits que j'ai scripté.
- Une connexion internet.
- Un ordinateur 64 bits.



Installation du système d'exploitation :

  • Générer une clé USB bootable depuis l'image iso avec la commande dd.

sdX correspondant à la clé cible, attention à ne pas se tromper !

sudo dd if=debian-8.4.0-amd64-netinst.iso of=/dev/sdX bs=4M; sync
  • Démarrer l'ordi 64bits sur la clé, et suivre les instructions d'installation.

Pour simplifier les choses et permettre la configuration correcte de l'étape d'installation Arcade, indiquer ceci à l'installeur :

- Mot de passe root : arcade
- Nom d'utilisateur : arcade
- Mot de passe utilisateur : arcade

Partitionner de préférence :

- Une première partition de 2Gio minimum, point de montage racine /
- Une seconde partition pour stocker, point de montage /home

À l'étape d'installation des packets, lorsque la question sera posée, décocher :

- environnement de bureau debian
- serveur d'impression


Installation du système Arcade :

Cette étape va permettre d'installer ceci :

- Le minimum requis du serveur graphique Xorg et sonore Alsa.
- AdvanceMenu 2.8.
- L'ensemble des fichiers de configurations (xorg.conf@640x480, mame.ini, advmenu.rc, hiscore.dat…) et quelques scripts de commandes utiles à AdvanceMenu.
- Mame 64 bits 0.161[1] patché Hiscore et nonag screen.


tar xvf ArcadeDebian8Install-Bartop64bits.tar.gz
  • Se placer dans le dossier ArcadeDebian8Install-Bartop64bits :
cd ArcadeDebian8Install-Bartop64bits
  • Se loguer en root :
su
  • Exécuter le script d'installation :
./install-Bartop.sh

Aller se promener, plus ou moins longtemps selon la puissance de l'ordinateur et du débit internet…

  • À la fin, sera affiché la page de configuration Alsa, régler alors les barres-graph de volume comme souhaité, et frapper la touche échap pour sortir, l'ordinateur va redémarrer…

AdvanceMenu est un peu long à démarrer la première fois, c'est normal et dû à la création d'un fichier de config xml


Fonctionnalités :

Voir aussi la démo vidéo.

- Presser une fois le bouton power de l'ordi et le système s'éteindra proprement en 5 à 10 secondes.

Via AdvanceMenu,

- Possibilité par le menu Command de passer en TATE ou en YOKO
- Possibilité par le menu Command d'effacer les Hiscores du jeu sélectionné.
- Possibilité par le menu Command de copier de nouvelles roms depuis une cléUSB contenant les dossiers RomTATE et/ou RomYOKO remplis de roms version 0.161.
- Possibilité par le menu Command de copier sur une cléUSB (en fat et fat32) les fichiers de sauvegardes des parties jouées (fichier inp).
- Possibilité par le menu Command de rebooter la borne.

  • Pour info, les roms sont stockées dans ./advance/RomTATE (jeux verticaux) et ./advance/RomYOKO (jeux horizontaux)
  • Pour avoir des vignettes dans AdvanceMenu, il faudra remplir les dossiers ./advance/snap et ./advance/titles.

Le mot de la fin :

La confection d'un LiveCD/USB avec installeur complet, est à l'étude…

À suivre…

Note

[1] Vous trouverez les jeux dans un torrent contenant l'intégralité des roms compatibles avec cette version est disponible sur archive.org

mercredi, 8 juin 2016

Un générateur de Scanlines hardware -2-

Bon moi le Raspberry Pi, j'ai toujours estimé que c'était franchement poussif pour faire tourner de l'émulation Arcade dessus, et ça continue avec le RPiPi2… Pas testé le 3, mais je ne me fait pas grandes illusions.
Bref, jamais compris cet engouement impressionnant, au vu des nombreuses réalisations Arcade qu'on peut croiser sur le web, alors que le Raspi ne fera tourner correctement que les jeux les plus anciens… Genre Pong et Pacman (oui je suis méchant :D)
Ça aura au moins eu le mérite de relancer le projet AdvanceMame qui était au point mort depuis quelques années !
Pour rigoler ça va, mais pour jouer sérieusement, mieux vaut une config PC solide, un pentium 4 @2Ghz, on dirait pas, mais ça dépote bien en fait ^^.

  • Pas assez de puissance donc pour gérer des effets spéciaux software et ainsi améliorer le rendu d'image des jeux, utiliser un générateur de scanlines hardware prendrait alors ici tout sons sens.

Sauf que !!! Bah le Rpi sort en HDMI, du coup bah c'est mort non ?

IMG_0049.jpg

  • Mais c'était sans compter sur l’existence de convertisseurs HDMI vers VGA !

Alors j'ai testé et ça fonctionne bien de base, et cerise sur le haricot, et bien le géné de scanlines passe lui aussi, prouvant un tant soit peu que le convertisseur sied bien au normes de l'affichage VGA.


  • Pour autant le montage réagit différemment d'une sortie VGA standard. Car les scanlines les plus fines, alors les plus adéquates sur un PC standard[1], sont ici trop discrètes et il faut donc leurs préférer les lignes plus épaisses en actionnant le switch WITDH, pour obtenir le même résultat.

  • Ligne fines à gauche, et épaisse à droite :

IMG_0054.jpg IMG_0055.jpg

  • Sans scanlines puis avec scanlines épaisses :

IMG_0058.jpg IMG_0059.jpg

  • Pour jouer dans les meilleures conditions, il faut passer le Raspberry en 640x480, ça se passe dans le fichier /boot/config.txt

Pour info le boîtier 3D est terminé :)

Note

[1] alors que les épaisses sont carrément moches

vendredi, 3 juin 2016

Rpi-pi_EYE -Mise à jour-

Suite de l'épisode précédent :
demopieye.jpg

  • Et vlan, un nouveau billet sur le sujet, alors que c'était pourtant terminé… non ?

En fait mon système est tombé en panne, de trop nombreuses erreurs de lecture/écriture sur la carte SD ont eut raison du système Raspbian, j'ai donc formaté la carte et entrepris de réinstaller tout ça…

  • Sauf qu'après avoir installé le dernier Raspbian, je me suis rendu compte que la librairie RPIO que j'utilisais jusqu'alors pour piloter les servos n'était plus supportée, et qu'il fallait alors me reporter sur une autre solution.

En plus de ça, mes notes étant éparpillées par les expérimentations diverses, je me suis dit que c'était l'occasion ici de faire un récapitulatif d'installation de A à Z.

  • Voici donc le plan d'action :

1 - Installer le Raspbian.
2 - Installer un serveur web.
3 - Configurer un stream vidéo MJPG-Streamer de la picamera.
4 - Installer la librairie pigpio.
5 - Installer la librairie wiringPi.
6 - Configurer le site Web.
7 - Configurer son routeur pour sortir en publique le stream vidéo et le site web.


Lire la suite...

vendredi, 20 mai 2016

Un générateur de Scanlines hardware

Dans le cadre de la réalisation du bartop, celui-ci étant quasiment terminé, et après les premiers essais de jeux, ce que je craignais s'est révélé être très prégnant…
Utiliser un écran LCD, c'est vraiment le mal pour le jeux vidéo dit « rétro ».

  • Les pixels carrés affichés sur un tel moniteur, dénaturent les images du jeux.

indievsretro.pngAlors peut-être que ça ne dérange pas les jeunes joueurs où les gens habitués aux productions récentes aux look dit « rétro », mais qui ne ressemblent en rien à du rétro, car non, les pixels ne sont pas carrés, sur une Télévision cathodique, ils sont ronds, et le rendu est alors très différent ! Les graphismes des jeux d'époques ont d'ailleurs été développés sur des écrans cathodiques dans leur résolution native afin d'optimiser le graphisme en jouant sur le « mélange » des couleurs rendu par le pixel rond. Les développeurs indies l'ont peut-être oublié, ou simplement n'ont-il vu des jeux d'époque que via un émulateur sur un écran d'ordinateur ?
Dans le cas du bartop, d'accord on pourrait activer et triturer pendant des plombes des tas de filtres logiciels, que de toute manière la configuration matérielle ne supporterait pas, tant ils peuvent se révéler gourmand en ressource CPU et donc trop lourd…

L'alternative d'un filtre matériel parait alors ici bien plus adéquate !

Alors ça s’achète tout fait, par exemple un SLG3000, où alors un RetroVGA 2 sous licence CC-BY-SA, du coup bien plus intéressant…
Car on va pouvoir tester ce que ça donne avant d'envisager un achat où une fabrication maison !

Prototype :

  • J'ai donc téléchargé le schéma de Bruno Freita et après avoir récupéré quelques composants glanés par-ci par-la sur de vieilles cartes électroniques (oui, faut jamais jeter !), j'ai câblé le circuit sur une plaque à trou :

img_0283.jpg img_0285.jpg

Lire la suite...

- page 2 de 140 -