まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 8 septembre 2014

Module Camera Pi défectueux

modulecampi.jpg

  • Dernièrement je cherchais à faire du flux vidéo avec une webcam et un Raspberry Pi, mais malheureusement, ma « webcam Philips de l'an 2000 gagnée au concours des net d'or de France Télécom » (oui je dois toujours remettre mon vieux site en ligne ^^;) qui pourtant fonctionne comme un charme sous n'importe quel GNU/Linux, ne fonctionnait pas avec le Pi.

Même pas une question d'alimentation, juste une incompatibilité hardware qui reset la caméra dés qu'on lui demande quelque chose.(Philips PCVC675K)

J'ai alors voulu voir pour une webcam, une HD tant qu'à faire, et vraiment de me rendre compte que l'USB était bien trop lent pour streamer quelque chose de correct en HD en terme de débit d'image et de qualités de celles-ci.

Je me suis alors souvenu du Module Camera pour la Raspberry, qui, pour moins cher qu'une webcam, est capable de capturer de la HD à grande vitesse sur le port prévu à cet effet !

Hop, j'en acquiert donc un et me met au boulot…

  • J'installe une Raspbian toute fraîche (2014-06-20-wheezy-raspbian), et j'active la caméra à l'étape raspi-config, puis je mets à jour :
sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade
sudo apt-get install rpi-update
sudo rpi-update
  • Je m'en vais tester la caméra avec la simple commande :
raspistill -o image.jpg
  • Rien ne se passe… puis s'affiche ceci :
mmal received unexpected camera control callback event, 0x4f525245

Allons bon… qu'est-ce qui va pas encore ! Un problème de version ?

rpi-update 1b9a0011

Toujours rien… Rahhh mais euuuuuu j'ai beau tenter plein de trucs, refaire et vérifier les branchements, tester sur ma seconde Raspberry, ça ne veut rien savoir.
La commande raspistill allume bien la led de la cam, mais la commande freeze, la led reste allumée, puis l'erreur est envoyée.

  • Une petit gars gentil, merci das-leben-ist-schoen, à pris la peine de s'inscrire sur ce forum juste pour indiquer qu'après avoir vérifié les modalités d'usages, comme le branchement correct de la nappe, celui du petit connecteur jaune, et quelques commandes comme vcgencmd get_camera, si l'erreur persiste, la solution est tout simplement de remplacer la caméra

Mince alors, les recherches en ligne montrant que je n'étais pas seul dans ce cas, le produit étant neuf, on ne pense pas tout de suite à un défaut de fabrication, et pourtant, il faut bien s'y résoudre malgré la journée perdue à chercher en vain.
À défaut de confirmer avec une seconde caméra qu'on m'aurait prêté, j'ai donc fait appel au SAV qui m'a remplacé le module sans difficulté !

  • Problème réglé !

C'est rare de tomber en panne après l'achat mais ça arrive quand même, d'où l'importance pour certains types de produits de bien choisir l'enseigne du magasin.

jeudi, 4 septembre 2014

FirefoxOS

dsc00130.jpg

  • Récemment je suis passé du téléphone à l'ordi-phone, ça y est, enfin !

Certains en seront peut-être étonné mais je n'ai jamais voulu d'un truc-phone tel qu'on nous le présentait.
D'abord un bidule Apple, puis un truc Google en « open-source fermé », deux machines à enfermer dans des silos, pour mieux aspirer vos données personnelles, vous espionner, vous revendre, vous infantiliser, vous interdire l'accès à la culture non validée par un con, etc.
Ha oui et puis vous synchroniser dans le cloud… Joli mot pour cacher une ignominie en terme écologique !

Lire la suite...

vendredi, 22 août 2014

Des bricoles en 3D réelle -1-

  • Je vais faire quelques photos pour chaque trucs potable que j'imprime.

Voici une première série !

dsc00112.jpg Un boitier pour le raspberry pi en PLA gris.
J'ai dû élargir à la lime et au cutter la fente pour passer la nappe GPIO.
Défaut de conception, pour cet objet téléchargé ici : http://www.thingiverse.com/thing:47776

dsc00111.jpg dsc00117.jpg


dsc00114.jpg Un boitier pour le second Raspberry pi, en PLA gris.
L'ordinateur est ici présenté sur le dos, car il y a la possibilité de passer des vis pour le fixer au mur.
dsc00113.jpg dsc00115.jpg
À télécharger ici : http://www.thingiverse.com/thing:30843


dsc00121.jpg dsc00120.jpg dsc00119.jpg

Un support en ABS bleu, pour transformer ma mini perceuse en perceuse à colonne, bien pratique pour percer des circuits imprimés électronique.

Car jusqu'à présent je faisais ça les deux coudes bien calés sur la table les mains jointes tenant fermement la perceuse.

dsc00122.jpg dsc00118.jpg

Le trou de blocage pour la roue dentée est perfectible, car trop grand pour empêcher la rotation de l'écrou que j'ai dû noyer dans la colle; mais ça fait l'affaire, à voir ici : http://www.thingiverse.com/thing:144333





samedi, 16 août 2014

Une Borne d'Arcade maison, petite touche déco

  • Même si je ne suis pas satisfait de la déco du chapeau de la borne à cause des ratés que j'évoquais plus tôt, il restait les artwork side à poser, ces deux bandes marquées « Astro City », habituellement imprimées en vinyle autocolant.

J'aurais pu faire comme beaucoup, les commander sur le web auprès d'un imprimeur, mais j'avais des craintes quant au collage du vinyle… Genre qu'adviendrait-il de la peinture en cas de décollement volontaire, histoire de changer la déco ?
C'est que la peinture m'a donné tant de travail que j'étais flippé à l'idée de la ruiner d'une manière ou d'une autre, tôt ou tard…
Du coup, j'avais laissé tombé, en attendant le jour où ?

Et bien, où j'ai eu l'idée qui va bien ^^

Satisfait de l'essai réalisé sur le sticker « insert coin » j'ai décidé d'appliquer la même méthode, cependant améliorée pour ces grandes surfaces que sont les sides.

  • La technique est simple !
  1. Imprimer (laser conseillée) en mode miroir la déco sur une feuille de plastique transparent.
  2. La découper soigneusement au cutter.
  3. L'enduire de colle bâton (côté encre donc).
  4. L’apposer sur la borne, presser et frotter fortement.

Les sides imprimé sur un A3 en deux morceaux chacun[1], puis découpés :
dsc00082.jpg dsc00084.jpg

dsc00085.jpg dsc00087.jpg Premier essai…

Pour une petite surface donc tout va bien, l'étalage de colle étant facile à rendre uniforme, mais ici vu la taille des bandes sides, j'ai pu constater avec effrois que les traces d'application de la colle étaient bien visible et ne disparaissaient pas au séchage !

Qu'à ce la ne tienne, décollage facile et nettoyage à l'eau, et on recommence…
Tiens… à l'eau, hum… Mais oui !!

J'ai donc amélioré le point N°3, en diluant des morceaux de colle dans un peu d'eau, que j'ai ensuite appliqué au pinceau brosse.

Une fois la bande de plastique appliquée, on voit des flaques d'eau gluante se former, ainsi que des bulles, qu'il suffit alors de chasser en frottant énergiquement à l'aide d'un chiffon.

C'est assez long, mais on peut surveiller le bon déroulement des opérations, car non seulement il y a les zones transparentes du plastique, mais aussi les endroits pas bien collés qui ne font pas apparaître la même teinte aux couleurs.

  • Voila ^__^

dsc00086.jpg dsc00089.jpg

Note

[1] À télécharger ci-dessous

- page 2 de 123 -