まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Les mystères qui gisent dans les plus profonds abysses… Au-delà du cerveau.

L'autre jour je rêvais que je parlais Japonais… mais réellement !! Sans fautes et tout… Je comprenais et on me comprenait.
Pourtant le peu que je connaisse ne me permet pas de faire des phrases correctes, à moins de les tourner pendant 10 min avant de les sortir…
C'est peut-être mon cerveau qui a créé son propre langage, ou ma fait croire que je comprenais et parlais cette langue…
Ou alors c'est mieux ! La preuve que tout ce que j'ai lu ou travaillé est là, quelque part dans les circonvolutions de cette matière rose, aux tréfonds de l'inconscience.
On pourrait alors imaginer que le cerveau soit une mémoire, énorme et infaillible, à laquelle on n'aurait pas accès.
Accès interdit !! L'inconscient monte la garde.
Et filtre…
En y réfléchissant, je commence à entrevoir ce que voudraient atteindre les philosophies et religions asiatiques dans le concept d'illumination…
En fait, un accès à l'inconscient pour devenir un surhomme et se rapprocher de dieu, au sens omniscient.
Mais pour y parvenir, il faudrait être sacrément préparé, au risque sinon de devenir fou… Car ce que les psy occidentaux auraient à peine effleurés par la psychanalyse, ce qu'ils appellent le refoulement, consisterait à ce que l'inconscient cache à la conscience des événements traumatisants pour protéger l'individu de la folie.
Ou alors elle nous cache tout… Nous serions né bridé, peut être en attendant l'accès à un niveau supérieur de l'évolution, en attendant qu'on soit suffisamment sage pour débloquer ces fonctions supplémentaires : se souvenir de tout, accéder instantanément à tout ses souvenirs, tout comprendre, facilement, rapidement, faisant de nous des plus que génies…

En attendant, je peux parler Japonais en rêve comme si c'était normal et c'est assez plaisant ^^

Pour ceux qui voudraient apprendre, voici une idée de DannyChoo pour apprendre le syllabaire du Japonais. (non, on ne dit pas «l'alphabet Japonais»)

Le tableau récapitulatif ici : http://www.realkana.com/hiragana/

Et pour tester ses connaissances ici : http://home.worldcom.ch/~mrufenac/nihongo/testhiragana.html

Reste à apprendre les «faux jumeaux» des 49 hiragana, les Katakana et à se tester aussi.

Puis les 1945 Kanji officiels

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet