まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Une éolienne à axe vertical -8-

Suite de l'ouvrage précédent :

Cette fois-ci nous allons nous occuper de mettre en place les derniers éléments qui constituent la partie rotative de l'éolienne.

  • Tout d'abord il s'agit de renforcer les points de pivots car la tôle est relativement fine, ici en soudant des rondelles au diamètre approprié :

dsc02919.jpg dsc02922.jpg dsc02924.jpg
Donc des rondelles de 6 mm pour les fixations des ailes, et des 4 mm pour les bras d'articulation.

Ensuite on peut tout pré-assembler pour vérifier le fonctionnement de l'articulation :

  • On commence par disposer la croix du bas et percer son tube à travers l'axe de rotation, pour passer une vis de blocage de part en part.

Disposer ensuite un anneau de 7 mm l'épaisseur découpé dans le tube de vélo, il servira de flasque de séparation :
dsc02951.jpg dsc02948.jpg

  • Placer alors la croix d'articulation qui va pouvoir pivoter librement sur cette flasque autour de l'axe de rotation.

dsc02949.jpg dsc02945.jpg

  • Reste à placer la croix du haut à percer également pour passer la vis, puis fixer les ailes :

dsc02944.jpg dsc02943.jpg

  • Quelques vues sur les mécanisme d'articulation en place :

dsc02933.jpg dsc02934.jpg
dsc02935.jpg dsc02936.jpg

  • Et une petite vidéo :

Notez bien que le mécanisme d'articulation a un sens de rotation définit, et que malheureusement il est inversé dans la vidéo et certaines photos.
Nous aurons l'occasion de régler ce problème lors de la mise en place du ressort qui empêchera le sens de s'inverser.

On va maintenant s'atteler au système de rotation de l'axe, à l'aide de roulements.

  • Le premier est un roulement à billes de récupération, et le second est un roulement conique qui a été acheté sur l'ternet.

dsc02927.jpg dsc02928.jpg
Ils ont tous deux un diamètre intérieur de 25 mm et extérieur de 52 mm. L'épaisseur est à peu prés la même (16 mm). La partie externe du roulement conique est séparable de la partie interne.

Donc l'idée c'est qu'il va falloir fixer ces roulements (partie interne) sur l'axe de rotation, qui fait 25 mm de diamètre, ça tombe bien ^^
Et envisager de fixer la partie externe à la potence de l'éolienne.

  • La potence sera constituée de ces « U » (ici fixé tête bêche, qu'on aura pris soins de séparer), et les roulements placés comme ceci, vu qu'ils rentrent pile poil !

Pour tenir ces bras de potence à 90° sur le poteau, on utilisera des barres de volet fixées à 45°.
dsc02957.jpg dsc02965.jpg

Avant ceci, la tâche ardue, mettre les roulements en place.

  • Pour le roulement du bas, le conique donc (à placer dans le bon sens !), on a tenté la technique de l'huile bouillante.

Espérant donc que la dilatation du métal de la partie interne soient suffisante pour faciliter l'enquille-ment du roulement à force, c'est à dire grâce à un tube de métal de diamètre légèrement supérieur joyeusement martelé.
J'avais au préalable limé un peu l'axe de rotation pour y engager le roulement sur quelques centimètres, pour avoir le débattement suffisant et travailler sereinement. dsc02958.jpg dsc02968.jpg
Même en ayant huilé l'axe, l'opération s'est avérée vraiment difficile…
dsc02967.jpg dsc02966.jpg

dsc02963.jpg

  • Pour le roulement du haut, ce fut bien plus simple car la distance à parcourir n'était que de quelque centimètres.

Cette fois sans chauffer, juste en graissant l'axe.


dsc02970.jpg

  • Le roulement du bas a donc été mis en place par le dessous, et une fois l'axe redressé, ça donne ça :
  • Et une petite vidéo :


À suivre…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet