まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Holster pour ordi-phone

  • Comme je l'évoquais alors, me voilà avec un ordi-phone FirefoxOS et pas de poche assez grande pour le transporter en sécurité.

Les téléphones qu'on a d'abord voulu si petit pour tenir dans une poche, deviennent maintenant si gros que ça en devient ridicule, dixit l'itruc6 qui fait les frais à juste titre de pas mal de moqueries.

  • De taille raisonnable, le ZTE Open C ne rentre pourtant pas dans le compartiment prévu de mon holster, et pas question de le placer dans une poche de pantalon, avec le risque trop important d'abîmer l'écran ou de s'asseoir dessus dans le cas de la poche arrière, sans compter la perte facile de l'engin.

Maintenant que je me penche sur le sujet, je dénote que ces appareils sont plus souvent dans les mains de leurs propriétaires que rangés, et j'en viens à me demander si la grande utilisation de ceux-ci ne serait pas incitée par leur encombrement excessif, genre on ne sait pas ou le mettre, donc on l'a à la main, donc bah on l'allume et on se laisse aller…
Hum, de la à dire que ce serait une stratégie des fabricants pour pousser à la consommation de contenu, je vous laisse réfléchir la dessus…

Bien, partant de ce problème de transport, je me suis mis en quête d'une solution, d'abord en cherchant à remplacer mon holster, par un autre modèle plus adapté mais que je n'ai pas trouvé, puis je me suis laissé gagner par l'idée de modifier mon holster d'une manière relativement simple, en fabriquant un nouveau compartiment !

  • Pour référence, voici un holster, sans modifications :

dsc00176.jpg On dispose d'un compartiment portefeuille, et en dessous d'un plus petit pour le téléphone, donc trop petit pour un ordi-phone.
Une fois porté, on a donc un côté utile à droite et du côté gauche une sangle qui passe sur l'aisselle, ce qui crée un déséquilibre, car le poids des affaires à droite tire et tend à ce que la sangle colle bien sous le bras ce qui n'est ni esthétique avec un T-shirt ou une chemise un peu large, ni agréable.
Nous verrons donc que ma bidouille permet au passage de résoudre ce défaut de conception de la part du fabriquant.
dsc00180.jpg dsc00181.jpg

PatronHolster.jpg

Le patron :

  • C'est donc après quelques heures de réflexions intense et de tests à base de modèles en papier que j'ai élaboré le patron du compartiment, que voici :

Le scan est à 300dpi, donc normalement imprimable directement à l'échelle 1 sur un A4, sinon, j'ai tracé un petit centimètre de référence.

  • Sur du tissus épais type jean, j'ai tracé et découpé le rabat de fermeture deux fois et la forme principale 3 fois. L'une d'elle est tronquée, ce sera la face avant.

Le plus dur est fait, passons à la couture !

dsc00135.jpg dsc00137.jpg

Le rabat de fermeture :

  • Il s'agit de coudre la partie douce d'une bande velcro sur une des deux formes en tissus, puis de la recouvrir de la seconde et de les assembler par une couture sur la marge, c'est à dire le long du trait blanc.
  • Puis on retourne l'ouvrage comme une chaussette, et le velcro réapparaît, tandis que les coutures disparaissent à l'intérieur.

dsc00138.jpg dsc00139.jpg

  • Ensuite on va assembler et coudre le rabat sur l'une des trois formes principale, le long du trait blanc vertical, comme ceci :

dsc00141.jpg dsc00142.jpg

La face arrière :

  • J'ai ensuite disposé un chiffon micro-fibre sur ce qui constitue donc la face arrière de la pochette.

Une fois taillé, il est cousu tout le long du trait blanc.
dsc00143.jpg dsc00144.jpg

dsc00148.jpg

La face avant :

  • La bande velcro accrocheuse est cousue sur la face avant, côté extérieur donc.

  • Une fois retourné, je dispose un morceau de tapis de souris qui me restait de mon étuis pour Nintendo DSi, recouvert aussi d'un chiffon micro-fibre, assemblés avec une couture sur la marge en blanc.

Ce qui devrait donc molletonner efficacement la pochette.

dsc00145.jpg dsc00146.jpg

Assemblage :

À ce stade on peut donc disposer la face avant sur l'arrière et mettre en situation l'ordi-phone afin de vérifier la cohérence de l'ensemble.
dsc00149.jpg dsc00150.jpg
À l'aide d'épingle, les deux faces sont maintenues le long du trait blanc. dsc00151.jpg dsc00152.jpg

Maintenant, il doit rester une partie principale inusitée dont on ne saurait à priori que faire, et de se dire également qu'on cousant nos deux faces tel quel, les coutures seraient non seulement visible, mais en plus le tissus resterait ainsi sujet à l’effilochage…

  • On va donc recouvrir le tout par le dessus avec cette dernière pièce de tissu, et coudre ces trois couches d'un coup, tout le long de la marge en blanc, mais attention à ne pas coudre le rabat, ni le haut de la pochette (là ou c'est étroit) !!!

dsc00153.jpg dsc00155.jpg

  • Car et c'est là qu'est toute l'astuce, on va se servir de cet endroit pour retourner l'ouvrage façon chaussette.

C'est pas facile, mais on y arrive tranquillement…
Pour récapituler, la troisième pièce est cousue par dessus la face avant, et une fois retournée se retrouve en face arrière, les coutures liant les trois couches se retrouvant à l'intérieur de la cavité ainsi créée par les deux faces arrières… je ne sais pas si c'est très clair, mais bon…
dsc00157.jpg dsc00159.jpg
Auparavant, on aura pris soins de coudre des rabats en haut et sur le devant, comme on l’aperçoit sur la photo avec la machine à coudre, et comme on le comprendra mieux sur les photos suivantes.

Finitions :

  • La pochette est quasi terminée, mais il reste une cavité béante formée par cette troisième couche de tissus retourné qu'on a rajouté et qu'on va mettre à profit pour y glisser un peu de mousse afin de molletonner l’arrière.

Pas facile non plus à disposer, mais on y arrive, aidé si besoins de petite pinces brus-selle ou à épiler.
dsc00160.jpg dsc00161.jpg

  • Une fois en place, il reste à fermer le trou en cousant les marges repliées sur l'intérieur.

Attention à ne pas coudre les rabats de l'étape précédente ! En effet, à cet emplacement doit passer la sangle du holster, comme en attestent les clichés de la dernière étape.
dsc00162.jpg dsc00163.jpg
dsc00164.jpg dsc00165.jpg

Mise en place sur le holster :

  • Il reste donc à faire passer la sangle depuis le haut jusque devant, à l'intérieur de la cavité ou siège la mousse.

Le nouveau compartiment peut coulisser sur la sangle pour être ajusté comme on veut.
dsc00168.jpg dsc00170.jpg dsc00173.jpg dsc00174.jpg

  • Et donc comme je l'évoquais, avec ce nouveau compartiment à gauche, le holster s'en trouve équilibré et la sangle ne vient plus serrer sous le bras :)

dsc00182.jpg dsc00184.jpg dsc00185.jpg dsc00186.jpg

  • Voilà un ordi-phone bien protégé dans son compartiment molletonné, à portée de la main, et pratique avec le chiffon micro-fibre qui nettoie l'écran à chaque rangement.

Seul regret, j'aurais dû molletonner un peu aussi le rabat de fermeture pour mieux protéger la tranche.

Commentaires

1. Le lundi, 20 avril 2015, 17:03 par TimCruz

Je suis amoureux de l'idée. Je suis justement en recherche d'un holster pour caler mon smartphone qui voit trop souvent la couleur du plancher...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet