まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Manette-Joypad-Joystick

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, 2 octobre 2014

De la déco avec des éléments de Stick Arcade

  • Quand on a sous la main la collection de toutes les Ball Top Seimitsu et qu'on se dit que c'est trop bête de ranger celles dont on ne se sert pas sur les sticks de la borne, on imagine alors une sorte de présentoir percé de vis bien alignées, sur lesquelles on viendrait visser les boules, juste comme ça, pour faire joli…

Et puis on fait un proto en bois vite fait, et de constater que pour faire quelque chose d'esthétique qui se marie bien avec le design de la borne, il va y avoir du boulot, sans compter qu'on aimerait bien que tout ça s'illumine de mille feux !
Et c'est alors que : l'imprimante 3D !

Bah oui, ça serait bien dommage de ne pas remettre en question toutes les techniques que j'employais jusqu'alors afin d'en rajouter une dans le shaker et voir quoi de bon pourrait en sortir !


Concept et principe :

dsc00332.jpg

  • Voici une photo des croquis vite fait, qui m'ont servi lors de la réflexion, puis de la modélisation 3D.

Il s'agit donc de concevoir une surface percée de 9 trous qui accueilleront des vis à têtes hexagonales. Face à chaque trous, une fente permettra le passage de LEDS électronique.
Sous la structure, une gorge est formée par y passer les câbles.
Une glissière viendra refermer l'objet, et servira également de butée pour maintenir les LEDS en place, dont on aura plié les pattes.

La principale contrainte a été de calculer les dimensions de l'objet pour un compromis entre harmonie des formes de celui-ci, et sa bonne tenue sur la surface d'impression maximale de 19,4x19,4cm.
J'ai donc coupé l'objet en deux parties qu'il faut assembler avec de la colle.

Étant donné que je voulais essayer le soft, c'est cette fois sur Sketchup 8 que j'ai modélisé mon idée.
C'est pas libre et en plus ça ne fonctionne pas sous GNU/Linux, sauf via PlayOnLinux. Cependant le module d'export en .STL ne fonctionne pas, j'ai été obligé de passer par un Windows®.
Voici les plugins qui m'ont été utiles, disponibles en annexe :

- TT_Lib2-2.9.9, nécessaire au fonctionnement de tt_solid_inspector-1.2.0, outil permettant d'examiner le modèle 3D à la recherche de surface « non-manifold ».
Il s'agit de faces qu'on aurait oublié de fermer lors de la modélisation, qu'il faut alors corriger, car une fois le modèle exporté en STL et chargé dans le logiciel d'impression, celui-ci refusera d'imprimer un volume ouvert (genre un cube à 7 faces), ou une surface plane (un simple rectangle sans épaisseur).
- sketchup-stl-2.1.4, pour exporter le modèle 3D en fichier imprimable.


Lire la suite...

mercredi, 11 juin 2014

Héro de la guitare !

dsc09891.jpg Trouvée en vide grenier dimanche dernier, cette guitare style X-plorer pour 2€50 !
En bon état pour jouer à Guitar Hero ou son pendant libre Frets on Fire, son seul défaut, c'est d'être dédiée à la console de M$, la X-box.

J'ai tout d'abord pensé à la désosser pour lui adjoindre un circuit USB, avant de faire une petite recherche sur le Canard²Go…
La prise est certes propriétaire, mais peut-être qu'il est possible via un adaptateur, de la connecter en USB ??

C'est que j'en ai tellement rien à carrer des consoles de cette marque que je ne sais même pas quel protocole de communication utilisent ses périphériques…

  • On va couper la prise pour voir à quoi ressemble le câblage…

dsc09893.jpg dsc09894.jpg
Oh ! Nannh, sans déc… les cons !
Comme le laissaient à penser les résultats de recherche, il s'agit bien là d'un périphérique USB, en atteste ce câble série standard.


dsc09895.jpg dsc09896.jpg dsc09898.jpg dsc09899.jpg

  • Pour le reste, c'est simple, une prise USB mâle de récup et on bouboutte, le fil rouge sur le fil rouge, etc…

dsc09903.jpg On prend soins de raccorder les masses, de ne pas oublier la gaîne thermo, fil par fil, puis pour l'ensemble…

  • Hop, reconnu directement par Linux comme « contrôleur de jeux » type joystick.

Enjoy !

Et voilà l'engin après un nettoyage complet !

jeudi, 26 décembre 2013

G2N, un pistolet pour jeux vidéos -2-

Suite de l'étude précédente :

  • On continue avec l'intégration de la « Pistol Board » dans le pistolet Virtua Gun de SEGA.

Les borniers se relieront à la Main board pour fournir l'alimentation et les signaux de la camera, ainsi que pour les boutons start et gâchette de la manette USB.
dsc09362.jpg dsc09363.jpg

  • C'est en place, reste à connecter la caméra IR.

ATTENTION, Il faut obligatoirement une camera provenant d'une Wiimote officielle Nintendo !
La caméra d'une copie Chinoise, telle que celle-ci ne sera en rien compatible avec notre montage :
dsc09240.jpg dsc09228.jpg dsc09229.jpg dsc09233.jpg dsc09231.jpg dsc09238.jpg dsc09234.jpg

Voici donc la caméra Infra-rouge Pixart dé-soudée depuis une véritable Wiimote, sans Motion Plus intégré, modèle RVL-003.
dsc09433.jpg dsc09436.jpg

Je l'ai ensuite câblé sur une nappe de fils avec un connecteur HE10 Femelle au bout.
Afin de faire tenir la caméra dans le pistolet, on va exploiter une des fentes d'1 mm de large disposées dans le canon, là où se trouvait la lentille du Virtua Gun.
dsc09439.jpg dsc09616.jpg

Lire la suite...

jeudi, 14 novembre 2013

G2N, un pistolet pour jeux vidéos -1-

Attention : Le cœur de ce système électronique n'est pas libre, il nécessite l'achat d'un microcontrôleur auprès de l'auteur du G2N.

Certains jeux vidéos d'arcade sont jouables uniquement avec certains accessoires.
Un volant et des pédales, un tapis de danse, des boutons à frapper, etc, tout ce qui fait le charme des bornes dédiées.
Parmi elles, il y a les jeux de flingues qui sont particulièrement amusant, mais les évolutions technologiques ont rendu les pistolets optiques obsolètes, car inopérant, par la disparition du téléviseur à tube cathodique.
De plus, aucun émulateur n'est capable de faire fonctionner un pistolet optique, et ce même si on utilise une télé à tube.
En fait les émulateurs simulent le déplacement du réticule de visée soit par les mouvements de la souris, soit par les mouvements d'un joystick analogique. (mame fait les deux)

Pour résumer, la problématique :
- Dans le cas des jeux originaux, sur console ou arcade, le pistolet optique ne fonctionne pas sur une télé LCD.
- Dans le cas des jeux émulés, console ou arcade, le pistolet optique n'est pas supporté par l'émulateur.

Les solutions disponibles :
- Dans le cas des jeux originaux, certains jeux d'arcade utilisent les coordonnées X,Y d'un potentiomètre analogique pour déplacer le réticule de visée.
- Dans le cas des jeux émulés, on peut utiliser la souris ou un joystick analogique pour déplacer le réticule de visée.

Les solutions disponibles n'étant en l'état pas intéressantes, il restait à trouver comment les exploiter de manière à pouvoir les utiliser avec un pistolet, ce qu'Aganyte, membre du forum Gameoover s'est attelé à réaliser avec son pistolet infra-rouge ''G2N'' :
g2n02.png

Le montage est constitué de deux cartes électroniques.
Une main board contenant un micro-contrôleur PIC, qui permet de récupérer via le bus I2C, les informations de positionnement en X et Y d'une caméra Infra-rouge disposée sur la pistol board, par rapport à deux références disposées prés de l'écran.
La main board fait ensuite l'interface pour retranscrire et envoyer ces signaux sous la forme de valeurs ohmique comprise entre 0 et 10kOhm, compatible avec les entrées du système Arcade Naomi, afin de déplacer le réticule des jeux de tir.
Suite au succès populaire reçu par le projet, le montage et le firmware de la main board ont été adapté pour être compatible avec les entrées d'un joystick analogique USB, rendant alors le G2N compatible avec un PC.

Je vais détailler ici l'avancée de mes travaux sur le G2N, d'abord en réalisant un prototype de test afin de valider les modifications apportées au schéma d'origine, puis je verrais pour développer une carte fille remplaçant avantageusement le hack-pad USB.

Lire la suite...

- page 2 de 6 -