Abonnement aux commentaires

S'abonner pour recevoir les commentaires suivants par email

まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jubeat -11- [Fin]

Suite de l'ouvrage précédent :

Nous y voilà enfin ! Ouf… J'ai pas mal procrastiné la retouche photo de la galerie qui va suivre, pour autant que je puisse améliorer le rendu, mon appareil n'est pourtant pas si mal, mais visiblement je ne sais pas bien m'en servir. Photographe, un métier…


Finalisation du meuble :

Avant cela je vous reparle du meuble qui accueille la borne, réalisé dans le billet N°6.
Il était suffisamment stable pour un meuble d'usage général, mais pour soutenir un jeu vidéo qui reçoit de nombreuses pichenettes à la seconde, ce n'était clairement pas suffisant, aussi j'avais entrepris d'utiliser une des étagères dudit meuble pour caler la structure et l'empêcher de brimbaler, avec succès, en attendant de trouver un système plus élégant.

  • J'ai eu beau me torturer l'esprit, je n'ai pas su trouver de solution différente de ce que j'avais entrepris sur la CandyCab à l'époque, à savoir une porte encastrée et ajustée, qui se ferme par frottement.

Et j'ai eu le coup de chance agréable de constater que le restant de contreplaqué de récup, que j'avais pourtant rescemment entamé, était pile poil à la bonne mesure en hauteur !!!
Restait donc à couper la largeur et pouf, voilà :)

  • Pour la fixation j'ai utilisé des charnières spéciales pour le verre, moyennant une petite défonce au ciseau à bois, et j'ai cette fois été plus malin que sur la CandyCab, en ne plaçant pas la charnière tout contre le montant du meuble. Ce qui permet de déporter l'axe de rotation, et donc d'ouvrir la porte sans gêne mécanique, là où sur la CandyCab, j'avais dû arrondir le montant de mes portes sinon il était impossible de les ouvrir…


  • Pour la fermeture, je reste fidèle aux aimants de meuble, c'est vraiment pratique c'est machins :)


  • 60 cm de profondeur, ce n'est pas banal pour un placard !


Mais j'en profite largement, sous le chiffon blanc c'est le TV Game SoundVoltex qui est rangé.

La galerie :

  • Malgré une lumière défavorable et un studio photo qui n'en est pas un, j'ai essayé de faire honneur au travail fournit, sous tous les angles qui m'ont inspirés…











  • J'ai fait quelques changements non documentés (mais dispo dans le fichier 3D) ici, avec un nouvel ampli (je n'utilise plus celui de la TV), de nouveau haut-parleurs (les mêmes que pour SoundVoltex et le Bartop) et il fallait trouver une place pour mettre le bouton de volume…



  • En lieu et place ! (et au flash à cause du contre-jour)
































Conclusion :

Bieeennn !
C'est fini… Enfin plus ou moins, avant de pousser plus loin, un jour peut-être.
En effet, la peinture des cornières est fragile, et en déplaçant la borne, la fermeture éclair de mon vêtement à griffé la cornière du devant, la peinture à sauté, tristesse.
Si je refait un jour cette peinture je rénoverais aussi le panel avec une peinture polyuréthane.
En attendant je pourrais peindre les têtes de vis qui sont restées chromée.
J'pensais que j'avais d'autres trucs à dire pour conclure, mais j'ai oublié semble-t'il… J'éditerais le billet si nécessaire.

  • Je tiens à remercier comme il se doit la commu Make Some Noise qui a su m'accueillir et me conseiller sur l'univers des jeux de rythmes, et plus particulièrement Catzoo qui m'a recommandé et CrazyRedMachine pour ses encouragements, ses ressources et sa patience :)

À suivre…?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet