まこと の ブログ

MaKoTo no burogu — Journal de bord…

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Électronique

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, 8 janvier 2022

Sound Voltex -1-


Sound Voltex… Qu'est-ce que c'est encore ça donc ?
Ben un autre jeu de rythme de Konami, que vous pourrez découvrir plus en détail sur le site https://bemani.fr/game/sdvx/.
Mais surtout une énorme borne d'Arcade, comme on peut l'admirer ci-contre… (non, calme-toi, je vais pas la fabriquer…)

Il semble en effet que je fasse partie des ces personnes qui aime ce type de jeu, et jusqu'ici je ne m'en étais pas vraiment rendu compte…
Je pensais jouer à « un peu tout », mais en fait le temps passant, certains genres ressortent bien plus maintenant qu'auparavant.
Et si je regarde ce que j'ai tâté pour 5 minutes, ou des centaines d'heures, nous avons tout de même DDR, Guitar Heroe, Oendan, Taiko no Tatsujin, jubeat, Beat Mania, Technika2, et Pop'n music.

Ainsi je suis un joueur de Shmup et chose pas si rare pour cette catégorie, aussi de jeux de rythmes. Il y a un lien entre ces deux genres, et celleux qui ont déjà entendu parler du concept de « zone » ou de « flow » comprendront je pense ce qu'il peut bien y avoir en commun entre un Shmup et un rhythm game.



  • Bref, séduit par l'originalité du contrôleur du jeu, j'ai voulu m'y essayer, en commençant doucement par quelque chose d'accessible pour moi, « sans dépenser un rond » ni traverser la moitié du pays pour trouver une borne jouable.

Un contrôleur fait maison :

J'ai donc repéré l’existence d'un mini-contrôleur, alias le « Pocket-SDVX », partagé sur le github de speedypotato.
Ni une ni deux, j'ai fouillé mes tiroirs à la recherche des composants nécessaires, et oui, j'avais souvenir de tout avoir sous la main, on va pouvoir le construire tout de suite !

  • Arduino Pro Micro, encodeurs, touches de clavier mécanique de récup, restait à imprimer les pièces de plastiques :


Lire la suite...

lundi, 5 avril 2021

jubeat -1-

Cela fait un peu plus de 6 ans maintenant, en décembre 2014, que j'ai découvert Jubeat en salle d'Arcade, et que j'ai été rapidement séduit par la rapidité de prise en main de ce jeu de rythme de Bemani (la branche Rhythm game de Konami).

Photo d'époque avec mon FirefoxOS sur OpenC (que j'utilise toujours…) qui galère sévère en basse lumière.

Et depuis que la salle a fermé, j'envisageais de me fabriquer une version portable de la borne, mais sans jamais lancer les choses sérieusement. J'avais quelques idées de façons de faire et elles nécessitaient l'emploi d'une découpeuse laser, j'avais d'ailleurs commencé à me renseigner sur l'engin en FabLab…
Mais bon, je pense que j'étais freiné par la complexité mécanique du panel 16 boutons à concevoir, on est ici pas face à la trivialité de confection d'un stick arcade.

  • J'avais tout de même trouvé pas mal de documentation sur des panels DIY, et on en trouve encore plus aujourd'hui, mais globalement la recette reste la même, à base de microswitch :

À l'époque, c'est sur NezBlog que j'ai eu l'inspiration, site Japonais malheureusement disparu, mais qui ne meurt pas complètement grâce à archive.org, voici donc, via archive.org les 4 pages du contrôleur aboutit en 2011 :

- jubeatコントローラ自作計画まとめ
- jubeatコントローラ自作計画まとめ(2)
- jubeatコントローラ自作計画まとめ(3)
- 自作jubeat用PIC回路図&ファームウェア
- La vidéo qui montre la progression de la construction, sur NicoNico Douga

  • Au même moment, je découvrais le panel DAO FB9, un clone du panel de la borne originale, pour ainsi dire, une copie parfaite, qui avait le mérite d'être portable, permettant d'y glisser un écran, malheureusement plus distribué depuis.

Séduit par ces solutions, je me disais que plutôt que de concevoir une borne encombrante, autant avoir un panel à plaquer sur mon écran d'ordi 24 pouces, orientable grâce à un bras ergotron, et le tour serait joué…

On pouvait lire par-ci par-la qu'il faisait 22 pouces, réglé en 1280x720 et que les touches du panel mesuraient 65 mm de côtés.

  • Grâce aux photos du FB9 sur le blog FlipFlop, j'ai pu comprendre que c'était sans doute du flan, et puis intrigué j'ai voulu vérifier, en mesurant comme j'ai pu à la salle, et j'avais noté des touches de 67 mm écartée de 13 mm, calculant alors un écran 26 pouces. (j'étais pas loin !)

  • En parallèle de ça, j'avais aussi expérimenté le logiciel, en découvrant des clones du jeu :

- Comme Youbeat (Jubeat se prononçant en fait Youbeat)
- Ainsi que Jubeat Analyser, qui permet carrément de créer ses propres pattern de jeux à plaquer sur des chansons. Je ne suis pas sûr d'ailleurs, mais je pense que Youbeat a été crée à partir de Jubeat analyser… À vérifier.
- Voici d'ailleurs un peu plus d'info sur l'état actuel de l'émulation via ce site.

  • Cependant j'avais pu dégotter une archive du jeu original — et qui fonctionnait — dans sa version « Knit », permettant alors de confirmer que le jeu tournait plutôt en 1360x768.

Souhaitant coller le plus à l'original, et pollué par ces info contradictoires, je ne comprenais plus rien, et ça a contribué à enterrer un peu plus l'étude qui partait mal…

Lire la suite...

mardi, 11 août 2020

Mini Game Center -8-

Suite de l'étude précédente :

Maintenant que tout est en place côté électronique, on va pouvoir repasser en mode maquette, et s'occuper de la préparation avant peinture.


Modifications :

  • Avant de coller les deux côtés de la borne au dos, je découpe la croix centrale afin de lui retirer une branche.

dsc04526.jpg dsc04528.jpg dsc04530.jpg

On pourrait se passer de cette pièce prévue pour stabiliser l'assemblage d'une maquette réalisée sans peinture ni colle, comme l'a prévu Wave à la base ( je prend pour preuve la disponibilité de stickers à la place de décals ), mais on va l'utiliser ici comme support au Raspberry.


  • Et la tu comprends tout de suite pourquoi j'ai modélisé3D le support de l'écran avec un trou béant… Pour pouvoir y glisser le µOrdinateur.

dsc04531.jpg dsc04532.jpg

Lire la suite...

vendredi, 29 mai 2020

Mini Game Center -7-

Suite de l'étude précédente :

Où en étions-nous donc avant cet interlude de mhhh au moins 3 billets…
Ha oui, je promettais qu'on verrait comment intégrer l'écran dans la maquette et qu'on aurait terminé cette Sega Astro City. Donc l'heure est venue ! Par contre je dirais plutôt « peut-être » terminée, avant de pouvoir la peindre… Voyons donc cela.

Dans le premier billet sur le sujet, on a vu qu'il était donc possible d'utiliser un écran LCD de 2,2 pouces, et qu'il était de taille idéale pour aller dans la maquette de la borne au 1/12 !
En plus avec la vitre en plastique bombée, l'effet loupe rendait vraiment bien, on se croirait presque sur un cathodique haha.
Mais comment le faire tenir en place ? Le coller ? Et si on veut mettre l'écran à la verticale pour jouer des vidéos de jeux en tate, ça risque d'être compromis non ? En plus la maquette à été pensée de telle façon à ce que le capot de l'écran, le bezel et le panel soient démontable…

Intégration de l'écran :

J'ai donc passé du temps avec mon pied à coulisse, à concevoir une pièce de remplacement pour la pièce d'origine (en noir) destinée à tenir une photo d'écran contre la vitre. Il s'agissait donc que la pièce tienne l'écran en place contre la vitre, en compensant son épaisseur.
Autre contrainte à tenir compte, l'écran est plus large à droite, du fait de la conception de la nappe de connectique.
Et enfin il fallait bien entendu pouvoir disposer l'écran horizontalement ou verticalement.

  • Après une demi-journée à modéliser et 3 prototypes imprimés, j'ai enfin obtenu satisfaction (pièce grise imprimée en ABS, dispo aussi en annexe) :

dsc04472.jpg

  • Pour terminer la pièce, il faut élargir les trous avec un forêt de 2 mm, ainsi le bezel se clipsera facilement, sans pour autant se défaire.

dsc04483.jpg dsc04503.jpg dsc04485.jpg dsc04486.jpg
dsc04487.jpg

  • Pour les tenons de fixations, j'ai utilisé des morceaux d'un gros trombonne, rentré en place par insertion à chaud, puis coupé et limé à une longueur correcte.

dsc04490.jpg dsc04491.jpg

Lire la suite...

- page 1 de 17